Qalb Tounes nie avoir proposé des noms de ministrables

qalb tounes

C’est confirmé: le parti Qalb Tounes vient de rendre public son intention de ne proposer aucun nom pour des postes ministrables. Et ce, via un communiqué on ne peut plus clair.

D’ailleurs, Qalb Tounes dément les rumeurs selon lesquelles il aurait proposé des noms pour des postes ministériels.

En outre, il souligne que les noms fuités n’ont aucun sens. Il estime que les concertations avec Habib Jemli n’ont pas non plus avancé.

De ce fait, le bureau politique rappelle une fois de plus sa condition sine qua non. A savoir que le prochain gouvernement devra être un gouvernement de compétence et non le fruit de calculs partisans.

Le bureau politique a lancé un appel aux députés de l’ARP à servir le peuple qui les a élus.

Par ailleurs, il est important qu’il y ait des réformes dans la lutte contre la pauvreté. En effet, le parti établit le budget et les priorités du gouvernement dans le cadre d’un plan quinquennat pour 2020/2025.

De plus, le parti défendra le projet de développement et de numérisation de l’administration publique.

Cependant, rappelons qu’après l’annonce des résultats, Qalb Tounes se dit être dans l’opposition et se prononce contre l’alliance avec Ennahdha.

Alors, reste à savoir si les partis politiques vont laisser leurs divisions de côté et penser sérieusement à l’intérêt du pays. Car, le risque qui pèse une fois de plus en ce moment est celui de l’instabilité politique. Et il pourrait conduire de nouveau le pays dans une nouvelle crise, quand on sait que le taux d’endettement extérieur dépasse les 70%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here