Nourredine Bhiri: « Le fonds de la Zaqat permettra d’aider les plus démunis »

Noureddine Bhiri

Noureddine Bhiri revient sur le fonds de la Zaqat. Le président du bloc parlementaire d’Ennahdha s’exprimait sur les ondes de Mosaïque fm

En effet, Noureddine Bhiri estime qu’il est grand temps d’en parler.  Pour la simple et bonne raison que la promesse était faite d’intégrer le Fonds de la dignité, créé depuis plus de trois ans, au budget de 2019. Or, un grand nombre de députés avait opté pour son report; tandis que pour d’autres voulaient l’annuler purement et simplement. 

De plus, il ajoute que tout le monde se mettait finalement d’accord  pour le reporter au budget de 2020. Et Selon lui, ce fonds Zaqat permettra aux Tunisiens de récolter des dons. Pour permettre une vie digne et en finir avec la mendicité qui porte atteinte à l’image de la Tunisie.

Cependant, ce n’est pas la première fois que cette question est mise sur le tapis. Déjà Ennahdha avait proposé en 2015 la création d’une institution solidaire dans ce sens. Elle visait à permettre aux Tunisiens d’aider ses semblables. Cette démarche servant « à aider les plus démunis ».

En outre, en 2013, deux projets de loi portant sur la création d’un fonds pour la Zaqât et d’une institution régulant les Awqaf (le Waqf ou Habous, est une donation faite à perpétuité par un particulier à une œuvre d’utilité publique, pieuse ou caritative) ont fait l’objet  d’un Conseil ministériel tenu à la Kasbah. Il était alors question de traiter les aspects juridiques et procéduraux de ces structures. A l’époque, ces actions étaient présentées comme « l’un des projets de la civilisation islamique et la plus grande production de l’Islam ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here