Emrhod Consulting : 71,5% des Tunisiens inquiets de la situation du pays

Emrhod Consulting - l'économiste maghrebin

L’inquiétude règne sur les Tunisiens suite aux élections. C’est ce qui ressort du dernier sondage de l’institut de sondage Emrhod Consulting.

En effet, 71,5% des interrogés affirment leur inquiétude quant à la situation générale du pays. Intervenant sur Mosaïque fm, Nabil Belaâm, directeur d’Emrhod Consulting, affirme que ce chiffre n’a jamais été atteint. « Car généralement après les élections, les citoyens sont optimistes » affirme-t-il.

En effet, les réponses dévoilent que plus de 89% des interrogés affirment que la situation économique est la première source d’inquiétude. 86% pointent du doigt la violence contre les femmes et en deuxième lieu le terrorisme.

Au volet politique, 41% des interrogés affirment leur satisfaction de l’élection de Kais Saied. Mais, il ne s’agit pas de la même situation pour le Président de l’Assemblée des Représentants du Peuple, Rached Ghannouchi. Car 51,8% des interrogés affirment leur mécontentement de cette situation.

Répondant à une question qui porte sur Habib Jemli, 33% des interrogés ont estimé qu’il s’agit d’une personnalité politique inconnue pour eux. D’autres, par une minorité de 6,4%, regardent d’un bon œil sa désignation pour le poste de chef de gouvernement.

A qui vous allez voter si les élections étaient à refaire ? A cette question, 45,2% affirment qu’ils voteraient pour Kaïs Saïed. Contre 9,6% pour Nabil Karoui. Posant la même question pour la législative, 13,9% voteraient pour Qalb Tounes et 12,5% pour Ennahdha. «Le directeur de l’institut de sondage considère que, dans ce cas de figure, Kaïs Saïed remporterait les élections dès le premier tour. « Actuellement, il n’a pas d’adversaire politique » précise-t-il.

Le sondage a été fait entre les 2 et 3 décembre sur un échantillon de 1000 personnes, inscrites aux registres de l’ISIE. Les interrogées sont issues des 24 gouvernorats de la république. Elles représentent toutes les classes sociales.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here