Jasmin Airways obtient son certificat de transporteur aérien

Jasmin Airways

La nouvelle compagnie aérienne tunisienne Jasmin Airways obtient aujourd’hui son certificat de transporteur aérien (AOC). Et ce, lors d’une cérémonie officielle présidée par le ministre du Tourisme et du Transport par intérim René Trabelsi. En présence de: son fondateur Abderrazek Ben Amara; le PDG Ali Ben Amara; le DG de l’aviation civile, Habib Mekki; ainsi que des professionnels et des journalistes.

Ainsi, cet AOC (Air Operator’s Certificate) constitue l’agrément officiel autorisant Jasmin Airways à effectuer des opérations de transport commercial. Et ce, afin de consolider la présence du pavillon national dans le domaine du transport aérien en Tunisie.

Jasmin Airways

Avec deux avions Embraer 170 d’une capacité de 76 sièges chacun, la nouvelle compagnie assurera des vols charters courts-moyens courriers. Et ce, vers le Moyen-Orient et le Maghreb, bien avant de se lancer sur le marché européen. De même que des services de location d’appareils avec équipages sur d’autres marchés.

Pour ce faire, l’aéroport international d’Enfidha-Hammamet sera sa base opérationnelle. Le choix de cet aéroport s’explique essentiellement par sa vocation touristique. Mais aussi sa situation idéale entre les deux pôles touristiques (Hammamet et Sousse).

Ensuite, la deuxième base sera l’aéroport international de Djerba. Ce qui n’empêche pas que la compagnie opérera sur tous les aéroports internationaux tunisiens. Et elle encouragera ses partenaires à programmer des destinations, à savoir Tozeur et Tabarka.

René Trabelsi: « Jasmin Airways apportera énormément à la Tunisie »

A cette occasion, René Trabelsi a évoqué sa fierté et sa joie pour ce projet, qu’il qualifie d’exceptionnel. « Jasmin Airways apportera énormément à la Tunisie. Aujourd’hui, on a besoin de cette compagnie aérienne privée, flexible et capable de proposer des vols vers et depuis la Tunisie. Plus on a de connections aériennes, plus on reçoit des touristes », précise-t-il.

En outre, il assure que son département déploiera tous les moyens pour soutenir cette nouvelle compagnie. « Je serais votre commercial à l’étranger, lors des rencontres avec les TO et les professionnels du secteur. Et ce, comme je le fais déjà avec les autres compagnies aériennes tunisiennes », souligne-t-il.

De son côté, Habib Mekki a exprimé sa fierté de voir naître une nouvelle compagnie aérienne en Tunisie. « Il s’agit d’une naissance qui boostera la coopération entre les différentes parties. Le but est d’améliorer le trafic aérien en Tunisie ».

Et d’ajouter que l’obtention de l’AOC résulte du respect de toutes les conditions techniques par Jasmin Airways. Telles que la sécurité, la qualité et les exigences en matière de sûreté de l’aviation civile. Et ce, conformément aux normes nationales et internationales. « Cette sixième AOC en Tunisie, en matière du transport aérien commercial, ne va pas créer une concurrence avec Tunisair. Mais elle renforcera le pavillon national et la part du marché tunisien », dixit l’intéressé.

Raffermir la desserte Tunisie

Pour sa part, Ali Ben Amara a annoncé que l’objectif de la création de cette compagnie est de contribuer au raffermissement de la desserte aérienne de la Tunisie. Notamment en matière de trafic touristique. « Il s’agit du résultat d’une passion dévorante de Abderrazek Ben Amara et de l’aboutissement d’un long parcours dans les métiers de  l’aérien. Un domaine dans lequel nous agissons depuis 1998. A travers nos écoles de formation qui ont vu sortir de nombreuses générations de professionnels des métiers de l’aéronautique recrutés par les plus grandes compagnies aériennes dans le monde », a-t-il conclu.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here