La centrale syndicale, l’UGTT rend hommage à Mohamed Ennaceur

ugtt - l'économiste maghrebin

L’Union Générale Tunisienne du Travail a rendu hommage à l’ancien Président de la République par intérim et l’ex président de la République Mohamed Ennaceur, aujourd’hui, 5 décembre, au siège de la Centrale syndicale.

Lors de cette cérémonie, Noureddine Taboubi, le Secrétaire Général de l‘Union Générale Tunisienne du travail (UGTT) a remis à M. Mohamed Ennaceur, une carte d’adhésion à l’UGTT. Et ce, en guise de reconnaissance à ses efforts. En effet, Mohamed Ennaceur était une personnalité proche de l’UGTT. Mohamed Ennaceur est nommé gouverneur de Sousse le 7 septembre 1972, et occupe le poste jusqu’au 8 juin 1973.

Ensuite, il est à deux reprises Ministre des Affaires Sociales, de 1974 à 1977 et de 1979 à 1985. Il est à la tête du Conseil Economique et Social de 1985 à 1991. Entre 1991 et 1996, il dirige la mission permanente de la Tunisie auprès de l’Office des Nations-Unies à Genève, puis dirige successivement plusieurs agences d’organisations internationales. Par ailleurs, Mohamed Ennaceur a été très proche des syndicalistes depuis l’époque du feu Habib Bourguiba.

Par ailleurs, Mohamed Ennaceur a mené le pays à bon port dans un contexte difficile et critique. Suite au décès de BCE, il devient Président de la République par intérim. Pendant son court mandat, il a pu stabiliser le pays dans un contexte critique. Le contexte n’était point favorable à l’apaisement: un président décédé et un président ayant la difficulté de tenir des élections anticipées.

Enfin, Mohamed Ennaceur a pu gagner les paris : celui de réussir l’organisation des élections et de stabiliser le pays. Dans le même contexte, Mohamed Ennaceur avait de très bonnes relations avec la Centrale Syndicale et la centrale patronale. Il était l’homme à pouvoir gérer toutes les crises en Tunisie par excellence.

A noter que Mohamed Ennaceur a dirigé plusieurs départements à l’époque de Bourguiba et à l’époque de Ben Ali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here