Bizerte: procès-verbaux contre des organisateurs d’excursions anarchiques

Les services de la garde nationale établissaient, dimanche, deux procès-verbaux contre les organisateurs de deux excursions. Elles venaient de Tunis, en direction de la région de Sidi Mechreg à Sejnane (Bizerte). C’est ce qu’affirme un responsable sécuritaire.

Ainsi, la même source assure que suite à des opérations de contrôle effectuées par la garde nationale, il s’avère que les deux excursions assurées par deux bus touristiques transportant 104 personnes sont anarchiques. De plus, leurs organisateurs ne détiennent aucune autorisation. Après consultation du Ministère public, deux procès ont été établis à l’encontre de ces derniers. Dans l’attente de la suite des procédures judiciaires.

De son côté, le délégué de Sejnane, Ali Hamdouni soulignait que « les conditions favorables à l’accueil des voyageurs sont réunies. Et que des mesures sétaient prises, en coordination avec le gouverneur de la région Mohamed Gouider, pour assurer leur retour à la capitale en toute sécurité ».

Par ailleurs, il indiquait que « les visiteurs de la région sont toujours les bienvenus. Toutefois, les organisateurs des visites touristiques doivent respecter les règles régissant cette activité. Les autorités et les structures de contrôle n’hésiteront pas à appliquer la loi contre les contrevenants ».

En outre, cet incident coïncide avec un accident de la route survenu dimanche, à Béja. Lequel faisait 26 morts et 16 blessés, selon un dernier bilan du ministère de la Santé publique. Un bus touristique transportant des jeunes de Tunis vers Aïn Draham, dans le cadre d’une excursion, se renversait dans l’oued, à Ain Snoussi (délégation de Amdoun) après avoir franchi une barrière en fer, d’après le ministère de l’Intérieur.

Source: TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here