Un mémorandum d’entente de prise en charge des enfants autistes voit le jour

La prise en charge des enfants autistes a fait l’objet d’un mémorandum d’entente. Signé le vendredi 29 novembre. Et ce, entre le Ministère de la Femme et l’Organisation Mondiale de la Gouvernance locale (OLG).  

La prise en charge des enfants autistes est devenue une nécessité. Naziha Laabidi, Ministre de la Femme, de la famille, de l’enfance, souligne dans une déclaration à la TAP « que ce programme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une stratégie nationale multisectorielle pour le développement de la petite enfance. En outre, ce programme prévoit la formation de formateurs pour leur apprendre à communiquer avec les enfants autistes. Outre l’échange d’expériences dans ce domaine entre toutes les parties concernées ».

Elle ajoute, par ailleurs, que » la prise en charge par l’Etat des frais d’inscription des enfants (entre 3 et 5 ans) issus de familles démunies dans les jardins d’enfants a permis d’en faire bénéficier un plus grand nombre d’enfants ». Ce nombre a atteint 10 mille enfants pris en charge par l’Etat contre 850 en 2016″.

De son côté, Ahlem Arfaoui, Présidente de l’OLG, rappelle que ce mémorandum d’entente met l’accent sur trois initiatives. A savoir, la mise en oeuvre regroupe 36 filiales à travers le monde. Cela commencera par la Tunisie, puis la Jordanie et la Mauritanie.

A cette occasion, elle a également souligné que le coup d’envoi débutera depuis Bizerte, en ce samedi. Et ce, à travers une journée de sensibilisation ciblant les gouvernorats du Nord- Ouest.

Egalement, sont prévues des sessions de formation au profit des cadres des Ministères de la Femme et de l’Education dans les domaines de la communication et l’encadrement des enfants autistes.

De ce fait, 60 cadres travaillant dans les Ministères de la Femme et de l’Education seront formés dans le domaine de la prise en charge des enfants autistes.

Rappelons que l’autisme est défini comme un trouble du développement dû à un dysfonctionnement neurologique.

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here