Vers la création d’une plateforme nationale pour la protection sociale

protection sociale - l'économiste maghrebin

Le Conseil national du Dialogue social a examiné vendredi deux rapports. Il s’agit du rapport  du comité de développement régional et de développement économique portant sur le PLF 2020. Le deuxième rapport est celui du  comité de protection sociale. Il porte sur le projet de loi de réalisation d’une plateforme nationale de la protection sociale.  A indiqué Nabil Ourari, directeur général du conseil. Et ce  en marge de la tenue des travaux de l’assemblée générale extraordinaire du conseil.

En effet, dans une déclaration à la presse, Ourari a précisé que cette séance est la première des travaux du conseil. Cette séance sera probablement une occasion pour adopter les deux rapports portant sur le projet de loi de finances pour l’année prochaine et celui de création d’une plateforme nationale de la protection sociale, a estimé la même source.

En effet, l’UGTT et  l’UTICA ont mentionné leurs propositions dans le  rapport du comité de développement régional et de développement économique. Ce rapport porte sur le projet de loi de finances pour l’année 2020 .

La création du Conseil national du Dialogue social vise à promouvoir le dialogue tripartite continu. Par ailleurs, elle vise également la création d’un climat social favorable.

Ainsi il y aura incitation à l’investissement et une garantie de conditions du travail décent. L’institutionnalisation du dialogue social est l’un des piliers de la bonne gouvernance et la promotion de la démocratie. Le Conseil national du Dialogue social se compose d’un nombre égal de membres des trois parties concernées.

L’économiste maghrébin avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here