OLPME: plus de 2000 logements au profit du personnel de l’éducation

OLPME logements

Plus de 2000 nouveaux logements seront mis à la disposition du personnel du secteur de l’éducation. Et ce, dans les diverses régions du pays au cours de la prochaine année. Tels sont les propos de la directrice générale de l’Office des logements du personnel du ministère de l’Education (OLPME), Hayet Ben Saleh.

Ainsi, Mme Ben Salah indique que l’OLPME envisage, d’ici le début de l’année 2020, de permettre au personnel du secteur de l’Éducation de bénéficier de ces nouvelles habitations. Elles sont réalisées à la faveur d’un partenariat entre les secteurs public et privé. Cela touche ceux qui ne disposent pas de logements, de contrats d’acquisition ou de la location.

A cet égard, Ben Saleh revient sur le rôle social de l’OLPME. Car, il procède à l’acquisition des terrains. Puis, il se charge de la réalisation de projets de logements dans de nombreuses régions. Et ce, pour les revendre à des prix préférentiels couvrant uniquement les frais de construction et d’aménagement.

De même, l’OLPME procède, selon la responsable, à la location de logements au profit du personnel du ministère de l’Education. Avec en contrepartie des frais de location symboliques ne dépassant pas les 100 dinars par mois et par unité.

Par ailleurs, Ben Salah révèle que l’OLPME a mis au point un plan visant à accélérer la réalisation de nombreux projets immobiliers demeurés en suspens. Il s’agit notamment du complexe résidentiel à Hammam-Lif, dont le coût total s’élève à 2,2 millions de dinars. L’OLPME assurera l’équipement en fourniture de 15 appartements, en parallèle à l’achèvement d’un deuxième projet dans la ville de Rades. Il consiste en la réalisation de 17 lotissements résidentiels.

Relance de plusieurs projets suspendus

En outre, elle annonce la relance prochaine de plusieurs projets. Il s’agit d’un projet de 110 appartements à Beja, d’un autre à Sidi Alouane dans le gouvernorat de Mahdia (cinq appartements). Et d’un troisième à Raoued relevant du gouvernorat de l’Ariana (1000 logements).

De plus, la directrice de l’OLPME indique que les projets des zones de l’intérieur concernent les gouvernorats de Gabes, Sidi Bouzid, Gafsa, Nabeul, Kasserine, et du Kef. Elle affirme que le niveau des salaires est le seul critère retenu dans l’attribution de ces logements à leurs bénéficiaires. Et ce, compte tenu des prix réduits de la vente et de la location des habitations en question.

Enfin, la responsable prépare le lancement imminent de l’application mobile (Darek, votre maison). Celle-ci permettra au personnel du secteur de l’éducation d’accéder à divers services fournis par l’OLPME. Elle inclue une carte numérique de l’emplacement des logements qui donne accès aux données relatives à chaque logement; outre la possibilité de régler les frais de location à distance.

Elle a expliqué que cette application favorisera les pratiques de la bonne gouvernance. De même que la numérisation des transactions liées à l’acquisition des logements de l’OLPME. Notons que l’OLPME dispose de 2500 biens immobiliers résidentiels dans les différentes régions du pays.

E.M avec TAP

1 COMMENTAIRE

  1. On dit: »…avec en contrepartie des frais de location symboliques ne dépassant pas les 100 dinars par mois et par unité ».
    Non mais est-ce que les enseignants sont des smicards pour payer ce loyer symbolique?
    Ou est-ce qu’on nous prend pour des cons?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here