Reçu à Dar Dhiafa, Hsouna Nasfi souligne la dimension technique de son groupe parlementaire

Hsouna Nasfi

Le député et président du bloc de la Réforme Nationale, Hsouna Nasfi, a indiqué que son entretien à Dar Dhiafa avec le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, mercredi dernier, a abordé plusieurs questions. A l’exception du quota partisan et des postes.

« Les concertations sont à leur début. Et nous sommes conscients des pressions exercées dans ce sens », a déclaré Hsouna Nasfi.

Le député a ajouté que la participation de son bloc au prochain gouvernement est une question prématurée.  Nasfi a qualifié la rencontre avec Habib Jemli de constructive. Soulignant que ce dernier avait adressé plusieurs messages positifs.

« La composition de l’actuel gouvernement est la responsabilité la plus difficile à la charge du chef du gouvernement depuis 2011. Au vu de l’absence d’équilibre politique, surtout que la majorité et l’opposition ne sont pas encore constituées de façon nette ».

« Nous n’allons pas faire pression sur le chef du gouvernement désigné. Alors que les concertations viennent de démarrer », a fait savoir Hsouna Nasfi. Rappelant que le bloc de la Réforme Nationale est un bloc purement technique. Composé de 4 partis politiques. A savoir « Machrou Tounes », « Afek Tounes », « Al Badil » et « Nidaa Tounes » avec un groupe de parlementaires indépendants.

L’entretien s’est déroulé en présence des membres dudit bloc Ali Hafsi et Hafedh Zouari. Il a permis d’aborder les questions de la dimension technique et programmatique. Et les perceptions du bloc concernant la réforme de l’administration.  Ainsi que des institutions et des structures publiques. Sans oublier les réformes sociales. Notamment l’équilibre budgétaire des caisses sociales.

Source:TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here