Samir Cheffi : la Tunisie a besoin d’un gouvernement de compétences

Samir Cheffi UGTT
Samir Cheffi

Samir Cheffi, secrétaire général adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail, estime que la Tunisie a besoin d’un gouvernement de compétences.

En effet, pour Samir Cheffi, le prochain gouvernement doit œuvrer à assurer la continuité de l’Etat. Et ce, à travers la mise en œuvre des accords conclus par les gouvernements précédents et la satisfaction des attentes du peuple. A savoir notamment: des questions économiques et sociales; le développement et l’emploi. Le tout, loin des calculs politiques étriqués et de l’esprit de vengeance.

En marge d’un rassemblement syndical devant le siège de l’Union régionale du travail, à Sfax, Cheffi dénonce, dimanche, dans une déclaration aux médias, la campagne de diffamation lancée contre l’UGTT, par certaines tendances politiques, dans les plateaux télévisés, avant les élections. “C’est une campagne qui porte atteinte au peuple tunisien, à ses luttes et à ses droits et qui cherche à saper le rêve national pour la liberté, la dignité et la justice sociale”, précise le secrétaire général adjoint de la centrale syndicale.

Et d’ajouter: “L’UGTT a toujours été et restera toujours une force indépendante de lutte nationale et de régulation.”

Au plan international, l’UGTT dénonce l’attaque israélienne odieuse perpétrée contre Gaza. Cette attaque a fait plus de 34 victimes, une centaine de blessés en plus de la destruction de dizaines de maisons, des hôpitaux, ainsi que des locaux de commerce et des routes.

“Cette attaque barbare reflète encore une fois les crimes commises par cette entité”, souligne l’UGTT. La centrale syndicale a appelé les forces démocratiques dans le monde à condamner ces actes et à pratiquer une pression pour stopper ces crimes.

L’UGTT a appelé le gouvernement à revendiquer la tenue immédiate d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité et de proposer des décisions de condamnation pour inciter les pays membres à prendre une position face à ces attaques.

Source/ TAP

Article précédentAccidents de la route : Sfax “capitale de la sécurité routière” en 2020
Article suivantEnnahdha réaffirme l’indépendance de Habib Jomli

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here