L’OTIC appelle le nouveau gouvernement à protéger les produits tunisiens

produits tunisiens - l'économiste maghrebin

Alors que le prochain gouvernement n’a pas encore vu le jour, le président de l’organisation tunisienne pour informer le consommateur (OTIC), Lotfi Riahi ne manque pas de l’interpeller sur la flambée des prix des produits tunisiens.

Dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com, le président de l’ONG affirme que l’OTIC a deux revendications principales. La première revendication porte sur le plafonnage de la marge bénéficiaire pour les commerçants. Cette mesure permettrait de lutter contre les spéculateurs et rationaliserait les prix. De ce fait, les prix des produits tunisiens seront accessibles aux consommateurs.  M. Riahi affirme que cette mesure améliorerait le pouvoir d’achat des Tunisiens. Et de rappeler que la marge bénéficiaire de quelques produits atteint 70%.

La deuxième revendication est d’interdire l’importation de tout produit étranger ayant son similaire en Tunisie. Pour lui cette mesure est capable de booster les produits tunisiens. Il explique, également, que cette revendication ne rime pas avec la fermeture des portes devant les importateurs. Lotfi Riahi explique qu’il faut protéger les produits locaux. Ainsi, il revendique de renforcer le contrôle technique sur les produits importés.

Notre interlocuteur affirme que l’Organisation mondiale du commerce dont la Tunisie est membre, donne à chaque pays des outils protectionnistes pour protéger ses produits locaux. « Alors que la Tunisie ne protège pas ses produits locaux et ne cesse de promouvoir les produits étrangers », avance-t-il. Pour bien illustrer ses propos, notre interlocuteur rappelle que l’Algérie a interdit l’importation de 1000 produits ayant un similaire sur son sol, l’année dernière.

Pour rappel, l’organisation tunisienne pour informer le consommateur (OTIC) a fait du boycott, du plafonnage de la marge bénéficiaire et de la rationalisation de l’importation ses chevaux de bataille.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here