OCDE : la consommation annuelle d’alcool par personne atteint 100 bouteilles de vin

vin monde OCDE

Le nouveau rapport « Le Panorama de la santé 2019 : Les indicateurs de l’OCDE », met en évidence des tendances préoccupantes pour ce qui est des résultats sur le plan de la santé et des modes de vie malsains dans les pays de l’OCDE.

Selon ce rapport, une personne née aujourd’hui peut espérer vivre près de 81 ans en moyenne dans les pays de l’OCDE. Mais, depuis peu, l’espérance de vie progresse moins vite dans la plupart des pays. L’année 2015 a été particulièrement mauvaise, l’espérance de vie ayant reculé dans 19 pays.

Ce phénomène s’explique notamment par la prévalence croissante de l’obésité et du diabète. Elle n’a pas permis de maintenir les progrès accomplis précédemment en matière de réduction des décès dus aux maladies cardiaques et aux AVC.

Les maladies respiratoires, comme la grippe et la pneumonie, ont également fait plus de victimes ces dernières années, notamment chez les personnes âgées.

Depuis 2011, les décès liés aux opioïdes ont augmenté d’environ 20% dans les pays de l’OCDE et ont fait environ 400 000 victimes rien qu’aux États-Unis.

Tendances préoccupantes

Le tabac, l’alcool et l’obésité continuent de tuer prématurément et de dégrader la qualité de vie.

Les taux de tabagisme diminuent, mais 18% des adultes fument encore quotidiennement.

La consommation d’alcool atteint en moyenne neuf litres d’alcool pur par personne et par an dans les pays de l’OCDE, soit près de 100 bouteilles de vin. Près de 4% des adultes sont dépendants à l’alcool.

Les taux d’obésité continuent d’augmenter dans la plupart des pays de l’OCDE, 56% des adultes étant en surpoids ou obèses et près d’un tiers des enfants âgés de cinq à neuf ans étant en surpoids.

La pollution atmosphérique est responsable d’environ 40 morts pour 100 000 habitants dans les pays de l’OCDE. Les taux de mortalité sont beaucoup plus élevés dans des pays comme l’Inde et la Chine, avec environ 140 décès pour 100 000 habitants.

Selon de nouvelles prévisions de l’OCDE, les dépenses de santé dépasseront la croissance du PIB au cours des 15 prochaines années dans presque tous les pays de l’OCDE.

Dans un nouveau rapport, l’OCDE indique en effet que les dépenses de santé par habitant augmenteront à un taux annuel moyen de 2.7% dans la zone OCDE et atteindront 10.2% du PIB d’ici 2030, par rapport à 8.8% en 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here