Fadhel Kaboub plaide pour la souveraineté monétaire en Tunisie

souveraineté monétaire - l'économiste maghrébin

Le président de l’Institut International du Développement Durable (IIDD), Fadhel Kaboub, propose une démarche globale pour résoudre les problèmes économiques de la Tunisie.

Intervenant dans le cadre de la conférence internationale qui se tient du 7 au 8 novembre 2019, sur le thème “La quête de la souveraineté économique et monétaire dans l’Afrique du XXIe siècle: Enseignements et perspectives”, l’expert plaide pour une stratégie à long-terme. Pour lui, cette stratégie doit cibler trois axes majeurs. Il s’agit de la garantie de la souveraineté alimentaire. Mais aussi de la production de l’énergie renouvelable et d’une industrie à haute valeur ajoutée.

Il considère que la souveraineté alimentaire et la souveraineté monétaire sont indissociables. De ce fait, il n’est pas possible de parler de souveraineté monétaire sans souveraineté alimentaire.  L’expert affirme, entre autres, que l’autosuffisance des peuples en termes de médicaments, de matériaux médicaux et de formation des compétences est primordiale pour la réalisation de la souveraineté monétaire. D’ailleurs, l’intervenant balaie d’un revers de la main, toutes les mesures provisoires. Pour lui, ces mesures sont incapables de réaliser la souveraineté monétaire.

Fadhel Kaboub appelle, entre autres, à introduire un changement radical et structurel pour examiner la problématique de l’inflation.

D’après M. Kaboub, si la politique tunisienne a accordé à l’investisseur plusieurs avantages. Cependant, elle n’a pas misé sur l’exportation à haute valeur ajoutée. Pour lui, il faut mettre en place une nouvelle vision pour le secteur touristique. Et ce, afin qu’il devienne plus générateur de devise.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here