Salon IADE: l’aéroport de Djerba-Zarzis se transformera en Airshow

iade-

« La Tunisie est aujourd’hui une plateforme et une porte d’entrée s’ouvrant vers les 54 pays africains« , a souligné, mercredi, Gaël Pineau, directeur et organisateur de la première édition du salon international de l’aéronautique et de la défense (IADE) qui se tiendra du 04 au 08 mars 2020 à l’aéroport international de Djerba Zarzis.

« Un tel événement ne peut trouver sa réelle dimension que s’il s’adresse au continent africain ». C’est ce qu’il a déclaré lors d’une conférence de presse organisée à Tunis. Gaël Pineau a indiqué que le salon IADE réunira plus de 250 exposants, une centaine de délégations officielles et plus de 40 mille visiteurs. Il s’étendra sur une superficie de 15 hectares sur la plateforme aéronautique de Djerba.

« Des grands opérateurs du domaine présenteront une centaine d’aéronefs et engins non volants dans des configurations statiques et dynamiques », a-t-il dit.

Intervenant à cette occasion, Hichem Ben Ahmed, ministre du Transport a souligné que le salon IADE sera l’occasion pour les acteurs mondiaux de l’aéronautique de partager leurs visions à court, moyen et long termes et discuter des nouvelles perspectives du secteur.

« Il sera aussi une véritable vitrine de toutes les réussites du pays. Tant au niveau de l’aviation civile que de l’industrie aéronautique. Le salon mettra en relief les nouveaux acquis dans ces domaines. Objectif : renforcer le positionnement de la Tunisie en tant que carrefour des marchés africains et européens », a-t-il indiqué.

Un « Airshow »

Le ministre a ajouté que le secteur de l’aviation civile en Tunisie constitue une véritable artère pour les échanges commerciaux et les flux touristiques. Il contribue à plus de 53% des arrivées touristiques.

La Tunisie compte, en effet, 9 aéroports internationaux. Ils ont accueilli plus de 11,7 millions de passagers en 2019 pour une capacité annuelle de 19 millions de passagers. Soit une augmentation de 8% par rapport à 2018 et de 5% par rapport à 2010.

Pour sa part, Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME, a estimé que l’organisation en Tunisie d’un évènement « Airshow », le premier du genre en Tunisie, permettra de booster un secteur en plein essor. C’est aussi, selon le ministre, l’occasion de promouvoir davantage la destination touristique et le site d’investissement de la Tunisie.

Slim Feriani a signalé que les exportations tunisiennes du secteur de l’aéronautique ont augmenté régulièrement pour passer de 634MDT en 2012 à 1500MDT par an.

Une valeur ajoutée de 30%

Le chiffre d’affaires des entreprises de services est estimé à plus de 200MDT. Ce chiffre se répartit à raison de 15MDT en ingénierie, 180MDT en maintenance et réparation et 13MDT pour la formation. « La valeur ajoutée est estimée à 30% », a-t-il dit.

Le ministre a ajouté que les investissements du secteur ont connu une hausse régulière. Avec une estimation d’une enveloppe annuelle moyenne de 40MDT au cours de ces cinq dernières années.

Le premier noyau des entreprises opérant dans ce secteur comptait une dizaine seulement en 2004. Alors qu’elles sont aujourd’hui plus de 80 qui opèrent avec des groupes de renommée internationale.

D’après Feriani, le secteur des composants aéronautiques en Tunisie ne comptait que 1300 emplois en 2004 contre 17 mille actuellement. Et on estime qu’il pourrait passer à 38 mille à l’horizon de 2030.

« Ceci a fait de la Tunisie l’un des pays du continent africain qui s’affirme comme un acteur de la chaîne de valeur aéronautique mondiale », a-t-il signalé.

Notons que le salon IADE a pour vocation de mettre en exergue la vision des nations africaines. De contribuer ainsi à attirer de puissants investisseurs. De réaffirmer la confiance des opérateurs internationaux du secteur pour la Tunisie. Et ceci, en sa qualité de plate-forme confirmée pour l’industrie en Afrique, selon l’organisateur de l’évènement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here