Coupe Arabe des clubs : l’Espérance ramène un nul précieux du Maroc

Coupe Arabe des clubs
Photo facebook OCS أولمبيك آسفي

L’Espérance Sportive de Tunis a pris une bonne option pour la qualification aux ¼ de finale de la Coupe Mohamed VI ; en attendant le match retour à Radès. L’EST a remporté un nul précieux face à l’Olympique de Safi lors des 8èmes de finale aller.

Mission accomplie. En infériorité numérique, l’Espérance Sportive de Tunis championne de Tunisie et d’Afrique, a pris une sérieuse option pour la qualification aux quarts de finale de la Coupe arabe des clubs.

En déplacement au Maroc, les Sang et Or ont réalisé une bonne performance, hier dimanche au stade de la Marche verte à Salé, en accrochant l’Olympique de Safi sur le score d’un but partout (1-1) lors du match aller des 8èmes de finale aller de la coupe Mohamed VI des clubs champions de football.

Un titre qui, rappelons-le, figure au premier plan des priorités du club tunisois cette année en raison de l’importance de la prime au vainqueur qui pourrait atteindre environ 30 millions de dinars.

Un nul avantageux

Pourtant, le score aurait pu être à l’avantage de l’Espérance si l’arbitre irakien Ali Sabbah n’avait pas injustement refusé un but à Hamdou Houni à la 82ème minute en raison d’un hors-jeu imaginaire.

Rappelons que le club de Beb Souika a globalement surclassé son adversaire durant la première demi-heure de la rencontre et réussi à ouvrir le score à la 33e minute par l’intermédiaire du Libyen Hamdou Elhouni sur un tir dévié par un défenseur adverse. Avant d’encaisser un but mortel sur une frappe surpuissante de Mohamed Mrabet à la 85ème minute.

Infériorité numérique

Il convient de noter que la formation espérantiste a quasiment disputé les deux tiers de cette rencontre en infériorité numérique. Et ce, suite à l’expulsion du défenseur axial Mohamed Ali Yaakoubi à la 33ème minute après deux cartons jaunes.

A dix contre onze, les protégés de Mouïne Chaâbani ont subi le jeu en seconde période mais réussi à garder la tête hors de l’eau. Et ce,  grâce à la présence rassurante d’un Moez Ben Chrifia des grands jours auteur d’arrêts décisifs. Et en dépit de la pression de la formation marocaine qui a été soutenue par un public survolté et tout acquis à sa  cause.

Un traumatisme surmonté

Ayant réalisé en déplacement un nul précieux contre le Club olympique de Safi dont c’est la première participation à la Coupe arabe des clubs champions, l’Espérance mettra le paquet pour valider sa qualification au prochain tour lors du match retour qui se déroulera au stade olympique de Radès, le 23 novembre 2019.

D’autant plus que l’Espérance qui a réussi l’exploit de remporter la Coupe arabe des clubs champions par trois fois. En sachant surmonter le traumatisme de son humiliante et précoce élimination dès le premier tour aux 32es de finale contre l’Ittihad Alexandrie. Un traumatisme qui lui reste encore en travers de la gorge.

Mais pour le match retour à Radès, ce sera une autre paire de manches…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here