Tunisie – Corée : fructueuse coopération dans l’e-government

Corée du Sud - Tunisie

L’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) en Tunisie coorganisait récemment un séminaire. Il avait pour thème : « La gouvernance électronique en Tunisie : état des lieux et perspectives ». Et ce, avec l’Unité de l’administration électronique relevant du ministère de la Fonction publique, de la Modernisation de l’administration et des Politiques publiques.

Objectif: présenter l’état des lieux de la gouvernance électronique en Tunisie ainsi que les futurs projets dans ce domaine. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du Programme « Capacity building Program on the e-government and public sector reform officials for Tunisia ». Notons que la dernière session de ce programme se tenait durant le mois d’août 2019. Cet événement s’est déroulé en présence de Son Excellence Monsieur Cho Koo Rae, Ambassadeur de la République de Corée en Tunisie; Kamel Morjane, ministre de la Fonction publique, de la Modernisation de l’administration et des Politiques publiques; et Mme Moonjung Choi, Directrice Pays de la KOICA en Tunisie.

Kamel Morjane soulignait que les quatre cours de formation organisés en Corée du Sud et en Tunisie avaient contribué à la préparation de plans d’action. Et ce, par des participants intéressés par la gouvernance électronique en Tunisie.

La numérisation: une nécessité

Et d’ajouter que la mise en œuvre d’un certain nombre de ces plans avait nettement progressé. Rappelons que l’administration tunisienne participe au programme de numérisation depuis des décennies.

Car l’objectif est de créer une administration moderne, efficace et capable de fournir des services rapides et de haute qualité. Tout en suivant la transformation numérique au service du développement global et équitable des sociétés.

De même, le ministre souligne que la numérisation est aujourd’hui une nécessité inévitable. Elle doit encore être préparée et acceptée par les autorités publiques et les citoyens. « Le changement passe par la sensibilisation et le renforcement des compétences, le pilier de chaque projet en matière de transformation numérique », explique le ministre. De ce fait, il s’est félicité du soutien continu de la Corée du Sud à la Tunisie.

Cet échange important est bénéfique, ajoute le ministre. Et notamment en termes de renforcement des capacités, de diffusion des connaissances, de promotion de la numérisation de l’administration tunisienne et de la réforme du secteur public.

Dans le même contexte, Kamel Morjane souligne l’importance de l’implication de toutes les parties concernées. Afin de faire face à cette vague de réformes résultant des avancées numériques.

La Tunisie, un modèle démocratique

L’Ambassadeur de la République du Corée à Tunis a saisi cette occasion pour féliciter la Tunisie pour la réussite des élections tunisiennes qu’il a qualifiées de « démocratiques harmonieuses et pacifiques ».

« La Tunisie reste un modèle démocratique solide pour les pays voisins. A l’occasion du 50ème anniversaire des relations diplomatiques, il est important d’institutionnaliser la coopération dans tous les domaines. Et de renforcer les progrès grâce à la coopération et aux échanges mutuels entre les deux gouvernements et le secteur privé », déclarait CHO Koo Rae.

Au final, l’Ambassadeur de la République du Corée à Tunis affirme que sa vision est de construire une base plus solide pour la coopération. En particulier par la promotion des échanges culturels, éducatifs et sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here