SNCFT- Passages à niveaux : s’inspirer de l’exemple coréen

SNCFT
Photo SNCFT

L’Agence coréenne de coopération internationale – KOICA organisait une conférence qui intéresse la SNCFT à plus d’un titre. Elle s’intitulait: « Journée Maghrébine pour la sensibilisation aux dangers liés aux passages à niveaux ».

En effet, la SNCFT collaborait à l’organisation de ce séminaire. De même que l’Observatoire National de la Sécurité Routière. Et y participaient des associations tunisiennes opérant dans ce domaine, comme: l’Association Tunisienne de la Prévention Routière; et l’Association Tunis pour la Sécurité Routière.

Dans ce cadre, la KOICA présentait des statistiques des accidents et des mortalités. Ainsi que les réalisations et les projets concernant la sécurité, les infrastructures et les intersections.

Une expérience au service de la coopération

Ainsi, l’exemple coréen des chemins de fer et les passages à niveaux se présente comme un exemple à suivre par la SNCFT. Surtout, après plusieurs années de formation et de coopération avec la Corée.

D’ailleurs, la SNCFT organisait un concours portant le slogan « STOP pour que la vie continue ». Et ce, au profit des étudiants des institutions de l’enseignement supérieur spécialisées dans l’audiovisuel. A la fin de l’événement des prix pour le meilleur flash de sensibilisation ont été distribués.

Puis, cette action se poursuivra avec des actions de sensibilisation au passage à niveau au Lycée Ezzahra. Y participeront le Croissant Rouge Tunisien et des représentants de la société civile; et ce le 29 octobre 2019.

En effet, la collaboration de l’agence coréenne avec la SNCFT remonte à 2011. Avec le premier groupe participant au programme de formation KOICA CIAT. Depuis 2011, 83 fonctionnaires de la SNCFT ont été formés en Corée. Et, parmi eux, 22 recevaient une autre formation en Tunisie par des experts coréens.

Depuis 1991, la KOICA invite plus de 1200 responsables tunisiens dans différents domaines de formation. Tout en espérant organiser d’autres formations dans les années à venir.

Car, l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) a été créée en 1991 par le ministère des Affaires étrangères de Corée du Sud. C’est une organisation gouvernementale chargée de l’aide publique au développement (APD). Afin d’améliorer l’efficacité des programmes d’aide sous forme de dons.

Au final, l’assistance aux pays en développement passe par le biais de subventions du gouvernement coréen et de programmes d’appui à la coopération technique. Présente dans 44 pays, la KOICA offre des expériences riches et authentiques du développement économique de la Corée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here