Khemais Jhinaoui: « La question libyenne est fondamentale pour nous »

Khemais Jhinaoui

Khemais Jhinaoui, ministre des Affaires étrangères et son homologue allemand, Heiko Mass, se rencontraient hier, au siège du département des Affaires étrangères.

Dans ce cadre, Khemais Jhinaoui souligne les liens d’amitié unissant l’Allemagne à la Tunisie. Il relève également le soutien apporté au processus de transition démocratique de la Tunisie, durant les huit dernières années.

D’ailleurs, le ministre estime que la Tunisie se démarque par la consécration de la démocratie, ayant conduit à des élections transparentes. 

Par ailleurs, les discussions portaient sur la coopération entre les deux pays; mais aussi sur les moyens de la renforcer. 

Ainsi, cette visite s’inscrit dans le cadre des relations tuniso-allemandes ayant « une dynamique très positive ».

En effet, l’Allemagne est le 3ème partenaire économique de la Tunisie au niveau des échanges commerciaux et de l’investissement.

La Tunisie a bénéficié d’une aide de 465 millions d’euros

En outre, M. Jhinaoui salue aussi le rôle de l’Allemagne dans la promotion de l’image de la Tunisie en tant que destination touristique. De plus, il indique que l’Allemagne a contribué, en tant que présidente du G20, à faire bénéficier la Tunisie d’une aide estimée à 465 millions d’euros. Et ce, dans le cadre de l’initiative « Compact With Africa », le programme de partenariat entre les 20 pays les plus industrialisés et l’Afrique.

De fait, la coopération entre les deux pays comprend plusieurs  domaines. A savoir celui de la culture, de l’enseignement supérieur, de la lutte contre la migration irrégulière. 

Quant à la question de l’immigration légale, il est question  « d’en faciliter les procédures pour les jeunes diplômés tunisiens », souligne M. Jhinaoui. 

Cependant, il affirme que malgré les efforts déployés des gouvernements tunisiens précédents, aucun n’a pu répondre aux aspirations des jeunes tunisiens en matière d’emploi.

Kaïs Saïed se rendra en novembre prochain en Allemagne 

Puis, M. Jhinaoui a annoncé que le président de la République, Kaïs Saïed se rendra en Allemagne en novembre prochain. Et ce, à l’invitation de la Chancelière allemande Angela Merkel. Pour participer à la 3e session de « Compact with Africa ».

Sur la question de la Libye, M. Jhinaoui, revient sur le rôle de l’Allemagne. Puisqu’elle a déjà entamé les préparatifs nécessaires pour l’organisation d’une conférence internationale sur la Libye. Dans le but de trouver une issue pacifique et politique à la crise dans ce pays.

Et de rappeler la position de la Tunisie vis-à-vis du conflit en Libye et le rôle qu’elle y joue depuis le déclenchement de la crise.

Il conclut: « La Tunisie avait aidé les frères libyens à dépasser leur conflit et à opter pour une solution pacifique dans un cadre bilatéral mais aussi dans le cadre de l’initiative tripartite mise en place par le président Béji Caïd Essebsi. La question libyenne est fondamentale pour nous parce qu’elle a des répercussions sociales, économiques et politiques sur la Tunisie. Il est de l’intérêt national de la Tunisie d’être partie prenante dans toute initiative concernant la Libye, surtout qu’elle a son mot à dire et sa vision sur cette question. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here