Formation des enseignants aux valeurs des droits de l’Homme

droits de l'Homme-l'école tunisienne

Le ministère de l’Education et l’organisation « Article 19 » (Bureau de Tunis) signent un accord de partenariat. Et ce, dans le cadre de la formation d’instituteurs et d’enseignants aux valeurs des droits de l’Homme. Mais aussi pour la consolidation de la liberté d’expression et la lutte contre les discours de haine risquant d’être transmis aux élèves.

Ainsi, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, déclare que cet accord est le prolongement d’un précédent accord signé depuis 2016. Tout en ajoutant qu’il vise notamment à consolider les valeurs des droits de l’Homme. Et à rejeter le discours de haine parmi les élèves.

Pour sa part, la directrice du bureau de l’organisation « Article 19 » pour la région MENA revient sur le premier accord signé en 2016.  Saloua Ghazouani indique qu’il visait à consolider la liberté d’expression au sein de l’espace scolaire. Et ce, dans l’objectif de se prémunir contre les discours de haine et de violence. Elle souligne que le nouvel accord œuvrera également à initier les jeunes générations aux médias et à l’information.

De plus, Mme Ghazouani ajoute que cette formation s’appuiera notamment sur un guide pédagogique. Il est élaboré depuis l’accord de 2016 par 16 inspecteurs pédagogiques et par des experts. Avec pour objectif de: former sur la consolidation des valeurs de la liberté d’expression. Seront formés: les enseignants; le cadre administratif; ainsi que tous les intervenants dans le processus éducationnel.

Au final, elle insiste sur la nécessité pour l’établissement éducatif, de s’ouvrir et d’éduquer l’élève à exercer ses droits. Avec une attitude qui soit dénuée de sentiment de peur ou d’autocensure. Et de le soutenir dans le développement de ses capacités, sur les plans culturel, créatif et technologique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here