Discours de Kaïs Saïed vu par les députés

Président Kais Saied

Quelles sont les premières impressions des députés de l’ARP vis-à-vis du discours du nouveau  président de la République élu Kaïs Saïed?

Pour une bonne partie des députés, ils voient qu’il s’agit d’un discours positif et prometteur. 

Pour  Jamila Debbech, députée du mouvement d’Ennahdha, c’est un moment historique qui nous rappelle les débuts de la révolution tunisienne. Elle précise dans ce contexte:  « Ce que j’ai retenu de particulier  est la participation citoyenne. A mon sens, elle s’est perdue durant les 8 années après la révolution. D’après moi, pour mener un changement, il faut une implication citoyenne ». 

Elle ajoute: « Son discours est prometteur garantissant le respect de la Constitution, la lutte contre la pauvreté. Tout comme il a promis de respecter les engagements internationaux  de la Tunisie. »

Selon elle, l’approche participative est déjà incluse dans la Constitution. » Ce qui est une bonne chose de la. rappeler », dit-elle.  

De son côté, Rym Mahjoub, députée sortante du parti Afek Tounes, pense qu’il s’agit d’un discours tranquillisant notamment pour les acquis de la femme. 

Elle ajoute: « Même s’il n’a pas de parti,  je ne m’inquiète pas pour le président, mais je suis préoccupé par ceux qui veulent s’accaparer du pouvoir. A mon avis, on va vivre des moments difficiles car  je n’ai pas envie qu’on perde encore cinq années sans des solutions  socio-économiques claires ». 

Un discours rassurant selon Souhail Alouini et Ghazi Chaouachi

Souhail Alouini, député sortant de  la Coalition nationale, estime que le contenu du discours est positif. Il précise dans ce contexte: « Le discours reprend les idées évoquées durant sa campagne électorale. Notamment dans l’approche de la démocratie participative et le respect de la Constitution. Selon lui, il s’agit d’un message rassurant,  même pour les étrangers. 

 Riadh Jaidane, député des Tunisiens à l’étranger  estime qu’il s’agit d’un discours prometteur d’un président  de la République. Dans lequel  il a rappelé, notamment,  son attachement à l’UMA. « Tout comme je salue et j’adhère à la proposition de prélever le salaire d’un jour de travail , mais  j’aurais aimé voir une réduction de 20 à 30% des traitements des députés au profit de la caisse nationale de solidarité. Il faut que la classe politique soit consciente de la gravité de la situation  et évite surtout les calculs politico-politiciens ». 

De son côté, Ghazi Chaouachi, un des dirigeants de Courant Démocrate, part du même constat : un discours clair et net avec un message adressé aux femmes tunisiennes de préserver leurs acquis. Il a mis l’accent sur l’importance de respecter la Constitution. « A mon avis, il pourra réussir s’il est  entouré  par des bons conseillers. », conclut-il.   

 


Warning: mysqli_query(): (HY000/1030): Got error 28 from storage engine in /var/www/html/leconomistemaghrebin.com/wp-includes/wp-db.php on line 2007

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here