Marché automobile: KIA sur la première marche du podium des véhicules particuliers

Marché automobile KIA première marque

Sur les neuf premiers mois de l’année, la marque KIA est classé premier sur le marché automobile des véhicules particuliers en Tunisie. Et ce, avec 2 954 voitures vendues.

La marque Renault figure en deuxième position sur le marché automobile des véhicules particuliers, avec 2 943 voitures à fin septembre 2019.

Au troisième rang se place la marque Peugeot avec 1 996 véhicules vendus au 30 septembre 2019.

A la quatrième position on retrouve la marque Hyundai avec 1 965 véhicules particuliers  immatriculés.

Suivent en cinquième et sixième rangs, les marques Volkswagen et Toyota. Et ce, avec respectivement 1 956 et 1 664 voiturés vendues.

Classée septième, la marque SEAT affiche l’immatriculation de 1 631 véhicules.

Aux trois dernières positions du Top 10, s’affiche la marque Suzuki avec 1 328 voitures vendues. Suivies des marques Citroën et Chery avec respectivement 1 208 et 923 immatriculations.

Kia Motors: multitude de modèles

Fondée en 1944, Kia Motors Corporation est le plus ancien constructeur automobile de Corée.

Le 1er décembre 1998, Kia a été achetée par Hyundai pour former aujourd’hui le quatrième constructeur mondial. Et depuis, elle a opté pour une diversification de sa gamme. Tout en lançant une multitude de modèles, agissant ainsi sur l’ensemble des segments automobiles. Kia est, également, le premier constructeur automobile à offrir sur certains modèles 5 ans de garantie.

En Tunisie, City Cars est le concessionnaire de KIA depuis décembre 2009. Elle est le distributeur officiel de cette marque pour les véhicules neufs et les pièces de rechange. Elle a pu construire une forte image et asseoir une forte notoriété. Notamment grâce à une bonne qualité de service en vente et après-vente.

Article précédentTournée en Tunisie de David Diop Prix Goncourt des lycéens 2018
Article suivantFutur gouvernement : difficile à former ?
Imen ZINE-Journaliste
Imen ZINE est Journaliste spécialisée en Economie depuis Janvier 2008. Elle occupe ce poste à L’Economiste Maghrébin depuis Mars 2012. Elle a obtenu une maîtrise en Journalisme francophone de l’Institut du Journalisme et des Sciences de l’Information de Tunis (IPSI) en Juin 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here