Kaïs Saïed effectuera sa première visite officielle en Algérie

Kais Saied Algérie

Kaïs Saïed déclarait dimanche qu’il effectuera sa première visite officielle en Algérie.

En effet, selon les premières estimations, l’universitaire et candidat indépendant Kaïs Saïed (61 ans) remporte l’élection présidentielle du 13 octobre. Celle-ci l’opposait, au second tour, à l’homme d’affaires et président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui (56 ans).

Désormais élu, selon les premières estimations, le nouveau président de la République tunisienne s’exprimait sur ses futurs déplacements à l’étranger.

Ainsi, il souhaite effectuer son premier déplacement officiel en Algérie. Puis en Libye si l’occasion se présentait.

« A l’étranger, nous serons aux côtés des causes justes, dont en premier la cause palestinienne. Et nous œuvrons à édifier de nouvelles relations avec les nations », déclarait-il dimanche.

Tunisie -Algérie: détermination à renforcer les relations

Le président de la République algérienne, Abdelkader Bensalah, a eu un entretien téléphonique, lundi, avec le président tunisien élu, Kais Saied, pour le féliciter de sa large victoire à l’élection présidentielle et lui faire part de sa détermination à renforcer les relations de fraternité et de coopération entre l’Algérie et la Tunisie.

Le chef de l’Etat algérien, lit-on dans un communiqué de la président de la République algérienne, estime que le « plébiscite » que le peuple tunisien frère a accordé à Kais Saied « témoigne de sa maturité et de sa conscience de l‘importance de cette échéance nationale historique ».

Le président algérien souligne la ferme détermination à renforcer les relations de fraternité, de coopération et d’entraide entre l’Algérie et la Tunisie, dans l’intérêt des deux pays. Il remercie Kais Saied pour ses sentiments fraternels vis-à-vis de l’Algérie et de son peuple, lui faisant part des sentiments réciproques dictés par les liens historiques qui unissent les deux pays et les deux peuples et par leurs luttes communes.

Mohamed VI et Fayez al-Sarraj félicitent Kais Said

Le roi du Maroc, Mohamed VI a adressé, un message de félicitations à Kais Said, après sa victoire au second tour de l’élection présidentielle, saluant « la détermination du peuple tunisien à poursuivre sur la voie de l’instauration d’un Etat de droit et des institutions ».

Dans ce message qui a été publié par l’Agence Marocaine de Presse (MAP), le roi du Maroc a souligné son engagement à renforcer davantage les relations bilatérales entre la Tunisie et le Maroc pour les hisser au niveau des liens solides unissant les deux peuples frères.

Cité par des médias libyens et internationaux, le chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, Fayez al-Sarraj a salué, dans un entretien téléphonique avec Kais Said, l’attachement du peuple tunisien au processus démocratique, au principe du consensus, ainsi qu’à l’instauration de la stabilité dans le pays.

Il a également formulé l’espoir de développer les relations entre les deux pays frères.

Lors de cet entretien, Said a, pour sa, part souligné son intention de visiter la Lybie, exprimant le souhait de voir la crise libyenne résolue.

« La stabilité de la Tunisie est de fait celle de la Lybie », a-t-il déclaré, soulignant qu’il ne ménagera aucun effort en vue d’instaurer la sécurité et la paix dans ce pays.

De même le président égyptien, Abdelfattah Sissi a publié un post Facebook dans lequel il a adressé ses sincères félicitations au peuple tunisien ainsi qu’au nouveau président de la République, formulant l’espoir de consolider davantage la coopération entre la Tunisie et l’Egypte dans les différents domaines et d’œuvrer pour une vision commune en vue de la résolution des différentes questions d’intérêt commun.

Dans un entretien téléphonique, l’Emir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al Thani, a félicité Kais Said pour son accession à la magistrature suprême, l’assurant du soutien de son pays à la Tunisie, depuis la révolution.

 


Warning: mysqli_query(): (HY000/1030): Got error 28 from storage engine in /var/www/html/leconomistemaghrebin.com/wp-includes/wp-db.php on line 2007

1 COMMENTAIRE

  1. C’est effectivement une bonne tradition devenue coutumière, pour chaque responsable accédant aux hautes charges de l’Etat.
    Maintenant et pour le cas d’espèce; le tout est de savoir qui actuellement rencontrer lors de cette visite qui risque de faire réagir négativement l’opinion de la rue algérienne « des vendredi » !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here