Réussir l’adhésion de la Tunisie au Conseil de sécurité de l’ONU

Processus électoral l'ONU

Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, rencontrait les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité et accrédités en Tunisie. A savoir : la France, les Etats Unis, la Grande Bretagne, la Chine et la Russie. Et ce, jeudi, au siège du département.

En effet, la rencontre portait sur les moyens de réussir l’adhésion de la Tunisie au Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2020-2021. Elle permettait également de renforcer la coordination et la concertation sur la contribution de la Tunisie aux efforts internationaux en vue de garantir la sécurité et la paix dans le monde.

Lors cette réunion, le ministre mettait l’accent sur l’approche tunisienne de résolution des questions soumises au Conseil de sécurité. Et notamment la cause palestinienne, la Libye, la Syrie et le Yémen.

Ainsi, Khémaies Jhinaoui appelle à poursuivre les concertations et la coordination aux niveaux bilatéral et multilatéral. Et ce, pour mettre fin aux conflits armés et rétablir la sécurité et la stabilité en Libye. « L’option militaire en Libye n’est pas une solution », confirme-t-il.

Au final, les ambassadeurs saluaient les efforts consentis par la Tunisie pour trouver une issue politique à la crise libyenne. Ils soulignent les constantes de la politique étrangère de la Tunisie. Elles se fondent sur l’équilibre et le respect de la légitimité internationale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here