CHU de Sfax : en attendant la deuxième tranche du financement

hôpital Sfax

Signature de l’accord de don portant sur la deuxième tranche du nouvel hôpital universitaire de Sfax. Et ce, avec la partie chinoise le 8 octobre prochain. C’est ce qu’indique la ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh. La présentation de l’étude sur la cité sportive par un bureau d’études chinois se fera le 15 octobre.

Ainsi, lors d’une séance de travail au siège du gouvernorat de Sfax, la ministre apporte des précisions. La nouvelle extension de l’hôpital englobe la construction de six blocs opératoires. Avec un département d’hospitalisation, une unité de réanimation; outre l’acquisition d’équipements médicaux.

De plus, « cet hôpital comprendra ultérieurement plusieurs autres spécialités médicales. Il se dotera d’un service de traumatologie, des grands brûlés et de chirurgie esthétique », dit-elle.

Par ailleurs, la ministre appelle à la nécessité de parachever les travaux de raccordement public (électricité, eau potable et gaz); tout en respectant les délais impartis. La première partie de ce projet, réalisé par une partie chinoise, devra s’achever au mois de novembre prochain.

De son coté, le doyen de la Faculté de médecine de Sfax, Sami Kamoun, souligne l’importance d’introduire la spécialité de la médecine sportive dans cet hôpital. Objectif : renforcer la culture de l’activité physique qui joue un rôle primordial pour la prévention de certaines maladies.

En outre, notons que le coût global de cet hôpital est de 160 MD. Et ce, sans compter le montant du don consacré à l’extension de l’hôpital et des équipements.

Une Cité sportive et une extension du stade Tayeb Mhiri

S’agissant de la Cité sportive, la ministre affirme que l’étude à soumettre par le bureau d’études, a été financée par le ministère de l’Investissement et de la Coopération internationale. Et a permis de réduire d’une année les délais impartis aux études de ce projet. « L’étude est exhaustive, elle comporte tous les éléments du projet, son coût financier ainsi que sa faisabilité économique », a-t-elle insisté.

Dans ce sens, elle indique que la partie chinoise s’est déclarée prête à financer le projet. Et d’ajouter qu’une équipe chinoise se trouve actuellement à Sfax pour collecter toutes les données relatives au projet. Y compris la localisation de la cité sportive (région de Hakouna) et les moyens de transport qui y conduisent.

D’autre part, la ministre de la Jeunesse et des Sports a lors de cette séance de travail, exprimé sa disposition à financer le projet d’extension du stade Tayeb Mhiri. Et ce, après coordination entre les différentes parties concernées (Gouvernorat, municipalité, délégation régionale de la jeunesse et des sports et les exploitants); selon une formule qui garantit la conformité du stade aux standards en vigueur.

Au final, les participants à cette réunion ont également affirmé que les obstacles entravant le parachèvement d’une salle sportive couverte et qui consistent en l’absence de coordination entre les services régionaux concernés, ont été surmontés. Faisant savoir que les travaux reprendront dans la période à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here