Les législatives à l’Ariana : les programmes électoraux au cœur du débat

Ariana

Les  campagnes électorales des législatives dans la circonscription de l’ Ariana agissent en amont des difficultés. Au programme : plusieurs secteurs en vue dont la santé, l’éducation, le transport, la formation et  l’emploi. 

En effet, à l’ Ariana plusieurs programmes électoraux prévoient l’amélioration des prestations sanitaires, plus d’aménagement des écoles primaires, des collèges et des lycées. Mais aussi l’impulsion de l’emploi et l’encouragement à la création d’une zone industrielle à Kalaat Landalous.

Par ailleurs, un autre élément à prendre en compte est la dynamisation du partenariat public-privé. Pour accorder aux secteurs de l’agriculture, de la culture et du sport l’intérêt nécessaire à travers la mise en place de programmes et stratégies adéquates.

Ainsi, la liste « Coalition El Karama », veut œuvrer à trouver des solutions aux problèmes. Notamment en réinstaurant des projets suspendus, tels que les Jardins de l’Ariana qui pourrait employer des milliers de jeunes. « Les candidats de cette liste visent le développement équitable, la réforme et la réhabilitation du système pénitencier. 

Alors que la liste du parti « Au cœur de la Tunisie » (Qalb Tounes), mise sur l’investissement. Afin d’assurer une gouvernance moderne de l’Etat; outre la mise en place d’un système de santé publique moderne et indépendant. Et le renforcement du partenariat entre les secteurs public et privé.

Enfin, les activités politiques partisanes des listes de « Beni watani« , « Al Amal », « Tahya Tounes », « Machrou3 Tounes », « Mouvement Echaab », « Courant Démocrate » (Attayar Al dimocrati), « Arrahma », « Congrès pour la République » et le « Mouvement des jeunes » préfèrent l’appel de la proximité, en discutant avec les citoyens. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here