Le Front Populaire pointe du doigt l’instrumentalisation de la justice

Front Populaire l'Economiste Maghrébin

Le Front populaire tire la sonnette d’alarme. Il  ‎met en garde contre toute instrumentalisation de la justice dans l’affaire de « l’appareil secret du mouvement Ennahdha ».‎

Dans un communiqué rendu public, vendredi, le Front populaire soutient le mouvement de protestation observé par le ‎Collectif de défense Belaid-Brahmi dans l’enceinte du ‎Tribunal de première instance de Tunis, qualifiant le sit-in d’avocats ‎de « légitime ».

Il appelle également la société civile et l’ensemble des Tunisiens à soutenir le ‎collectif de défense Belaid-Brahmi afin de révéler la vérité au sujet de l’appareil secret et des crimes qu’il a commis.

En réponse à l’appel de l’Association des magistrats tunisiens, les magistrats sont entrés, vendredi, en grève générale avec présence sur les lieux de travail dans tous les tribunaux de la République. Celle-ci se poursuivra tout au long de la semaine prochaine.

Rappelons que le comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi a observé un sit-in au siège du Tribunal de première instance de Tunis depuis jeudi. 

Ainsi, le communiqué du comité de défense Belaïd-Brahmi avait demandé des informations sur l’état d’avancement de cette affaire. Tout en lançant une campagne sous le slogan « Classe ou défère ».

En outre, le comité rappelle l’ouverture d’une enquête populaire. Il lance un appel à publier tous les éléments à sa disposition dans l’affaire Mustapha Khedher sur sa page officielle Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here