Compact with Africa : 3 millions de dollars à la disposition de la Tunisie

Compact with Afric Reforms@Tunisia

Un fonds fiduciaire d’une valeur initiale de de plus de trois millions de dollars est à la disposition de la Tunisie. Et ce, dans le cadre de Compact with Africa. Une initiative que l’Allemagne proposait, lors du sommet du G20 de juillet 2017. C’est ce que déclarait, jeudi, Olfa Chamari, chargée de mission au cabinet du ministre des Finances et responsable de cette initiative.

Ainsi ce fonds est créé initialement par l’Allemagne, la Norvège et la Hollande. Et ce, dans le cadre de l’initiative Compact with Africa. La Banque Mondiale se charge de sa gestion. « La subvention allouée à ce fonds reste ouverte et répondra aux besoins du pays », affirme Olfa Chamari.

Et d’ajouter que l’Etat tunisien (ministères et structures publiques) est le bénéficiaire de ce fonds. Il assurera le financement et l’appui à des initiatives et des réformes non soutenues par d’autres partenaires. Des réformes en lien avec l’objectif de cette initiative et visant à promouvoir le secteur privé.

Création de 7500 emplois

Pour Gunther Beger, représentant du ministre fédéral de la coopération économique et du développement, cette initiative (CWA) a pour principal objectif d’encourager les réformes qui seront adoptées dans le cadre du partenariat tuniso-allemand.

Tout d’abord, « nous nous mettons d’accord sur des réformes précises. Puis, nous contrôlons leur mise en œuvre », explique-t-il. Ensuite, l’appui allemand cible particulièrement six pays qui participent au CWA. Il s’agit de mettre à leur disposition une enveloppe d’un milliard d’euros destinés à aider les PMEs, indique le responsable.

« Pour la Tunisie, nous avons lancé une initiative qui engage quatre entreprises allemandes opérant dans le secteur des équipements automobiles à créer dans les trois prochaines années 7500 emplois en Tunisie », poursuit le responsable allemand. Objectif : doubler le nombre des entreprises allemandes opérant en Tunisie, lequel s’élève actuellement à 260 unités.

De son coté, Tony Verheijen, responsable de la BM pour la Tunisie, précise que ce fonds fiduciaire aidera le pays à mettre en œuvre des réformes de deuxième génération nécessitant un appui technique complexe.

Car, l’initiative Compact with Africa est dédiée à l’appui aux réformes en Tunisie. Elle vise à catalyser l’investissement privé en tant que levier pour une croissance économique durable.

Enfin, onze pays ont adhéré au pacte. A savoir : l’Egypte, le Maroc, la Tunisie, l’Ethiopie, le Rwanda, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Sénégal et le Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here