Présidentielle : Ennahdha a manqué de temps pour trouver l’oiseau rare !

Ennahdha

Le candidat du mouvement Ennahdha à la présidentielle, Abdelfattah Mourou, déclarait accepter les résultats du scrutin. Mourou (3e du premier tour) souligne que sa campagne « a récolté un score honorable ».

Ainsi, mardi, le candidat du mouvement Ennahdha remerciait tous les électeurs. Ceux qui ont voté pour ou contre lui. Et ce, lors d’une conférence de presse, dans son quartier général de campagne, à El Manar.

En effet, « la participation de tous les électeurs au processus électoral témoigne de notre conviction de contribuer au succès de la démocratie en Tunisie« , déclare-t-il.

Par ailleurs, il note que tous les politiciens et les partis devraient « travailler pour tirer la leçon et décrypter les messages des citoyens. Sur la base des résultats préliminaires des élections présidentielles« .

De plus, Mourou ajoute que les institutions et les structures d’Ennahdha se réuniront dans les prochains jours. Et ce, pour décider de soutenir ou non l’un des candidats au deuxième tour de l’élection présidentielle.

En outre, Abdel Fattah Mourou s’engage à « continuer à travailler en tant que président par intérim de l’Assemblée des représentants du peuple. Afin de contribuer à la consolidation de la démocratie en Tunisie« .

Et de confirmer qu' »Ennahdha n’a pas eu le temps de préparer ma candidature à cette élection, car la présidentielle a été anticipée« .

Ghannouchi : victoire des candidats à la révolution

A cet égard, Rached Ghannouchi déclare : « Nous n’avons pas eu suffisamment de temps pour trouver l’oiseau rare que nous aurions soutenu. J’ai donc proposé la désignation d’Abdelfattah Mourou au Conseil de la Choura du mouvement. Il a unanimement adopté cette candidature ».

Cependant, Rached Ghannouchi estime que « les résultats du premier tour sont une victoire des candidats de la révolution. Alors que les candidats de l’ancien régime ont subi une cuisante défaite ». Selon lui, « les candidats de la révolution sont Kais Saied, Abdelfattah Mourou, Moncef Marzouki, Safi SaÏd, Mohamed Lotfi Mraihi et Seifeddine Makhlouf ».

Pour sa part, Samir Dilou, directeur de la campagne pour Abdelfattah Mourou, confirme que le candidat d’Ennahdha accepte les résultats.

D’ailleurs, Samir Dilou souligne que « les résultats de l’élection de 2019 sont différents de ceux de 2014. Ils avaient entraîné la victoire de l’ancien régime aux dépens du représentant de la révolution ». Dilou affirme que « les résultats du premier tour de la présidentielle créent une situation politique permettant l’avènement de gouvernement d’essence révolutionnaire ».

Enfin, rappelons que l’ISIE annonçait mardi après-midi le passage de l’universitaire Kais Saïed (18,4 %) et du magnat des médias Nabil Karoui (15,58 %) au second tour de l’élection présidentielle. Une élection dont le premier tour se déroulait le dimanche 15 septembre 2019. Abdelfattah Mourou (12,9 %) arrivant en 3ème position.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here