Mehdi Jomaa : « Il faut rompre avec le système d’échec »

Mehdi Jomaa L'Economiste Maghrébin
Mehdi Jomaa

Mehdi Jomaa, candidat à l’élection présidentielle anticipée, revient sur son programme électoral. Il était en visite dans plusieurs délégations du gouvernorat de Monastir.

Ainsi, Mehdi Jomaa passait en revue, devant l’assistance, les grandes lignes de ses engagements envers les Tunisiens. Et ce, lors de la prochaine étape suivant l’élection présidentielle.

En effet, il considère que, de par ses expériences passées au sein de l’Etat et à l’échelle internationale, il est le plus apte pour la reconstruction du pays. Il met en avant un projet de sauvetage politique, économique et social. Il évoque également la réalisation d’une réconciliation nationale globale.

Par ailleurs, le candidat du parti Al Bal Attousi rappelle qu’il faut rompre avec le système d’échec qui a gouverné le pays ces cinq dernières années.

En outre, il souligne que la prochaine étape exige une majorité politique moderniste capable d’appliquer les priorités.

Et de conclure qu’il faut « entamer les réformes nécessaires. Mais aussi mener des négociations avec tous les partenaires et les instances monétaires au niveau international. Sans qu’aucun responsable du Fonds monétaire international ne vienne dicter les mesures et les décisions qui s’imposent au pays. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here