Mehdi Jomaa: « Les orientations visent les réformes économiques et sociales »

Mehdi Jomaa L'Economiste Maghrébin

Les discussions entre Mehdi Jomaa, président du parti Al badil Ettounsi, et Elyes Fakhfakh, le nouveau chef de gouvernement désigné, ont eu lieu à Dar Dhiafa. 

Pour sa part, Mehdi Jomaa indique qu’il y a une parfaite harmonie à tous les niveaux. Et ce, dans une déclaration aux médias, à l’issue de la réunion.

D’ailleurs, les discussions ont porté sur la composition du prochain gouvernement et la vision stratégique. 

Ainsi, Mehdi Jomaa a fait savoir que les orientations d’Elyes Fakhfakh auront pour objectif les réformes économiques et sociales.

En effet, il précise qu’Elyes Fakhfakh a une vision pour son équipe gouvernementale. Selon lui, elle sera ouverte à toutes les compétences partisanes et indépendantes.

En outre, il a lancé un appel à ce que le prochain gouvernement bénéficie d’un grand appui politique. Tout en mettant l’accent sur la parfaite coordination avec les grandes organisations et les principaux acteurs dans le pays.

Quant au nouveau chef de gouvernement désigné, il estimait qu’il devait se concentrer sur la formation du futur gouvernement. En effet, selon Elyes Fakhfakh, cette démarche requiert de travailler dans un climat propice et serein. Raison pour laquelle il a démissionné de ses fonctions au parti Ettakatol.

Enfin, notons qu’Elyes Fakhakh, le nouveau chef du gouvernement désigné par le président de la République, a fait savoir que l’équipe gouvernementale sera réduite. Peut-être bien qu’il faut s’attendre à une vingtaine de ministres comme l’a fait le Liban. Ou encore des femmes seraient-elles nommées à la tête de ministères régaliens? Qui sait? C’est bien beau de rêver!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here