Présidentielle – Tunisie : Mehdi Jomaa répond à ses détracteurs

mehdi jomâa - l'économiste maghrébin

Le candidat à la Présidentielle et le fondateur du parti Al Badil Ettounsi  Mehdi Jomaa a balayé d’un revers de la main un certain nombre d’accusations à son encontre.

Dans un  post, publié sur sa page officielle du réseau social Facebook, Mehdi Jomaa a démenti plusieurs accusations qui datent de l’époque où il était Chef du gouvernement.

Je n’ai  renouvelé aucun contrat d’exploitation du sel.

L’ancien chef du gouvernement Mehdi Jomaa a affirmé qu’il n’a renouvelé aucun contrat ni pour un une partie tunisienne et ni pour une partie étrangères. D’ailleurs, pour cette raison, il a déposé une plainte contre un média qui a relayé la « fausse information ». Cependant, aucune l’enquête n’a pas été ouverte jusqu’à aujourd’hui. Mehdi Jomaa a affirmé  qu’il ne renonce pas à son droit.

J’ai renouvelé uniquement un seul contrat pétrolier

Accusé de renouveler plusieurs contrats pétroliers pour des entreprises françaises, Mehdi Jomaa dément l’information catégoriquement.  Par contre, il affirme qu’il a renouvelé un seul contrat pour une entreprise étrangère dont l’Etat tunisien détient 50% de son capital. La Présidence du gouvernement a renouvelé le contrat suite à l’accord du tribunal administratif. Ce dernier était l’autorité judiciaire la plus importance en l’absence de la Cour constitutionnelle.  D’ailleurs, les contrats sont publiés dans le JORT. Ils sont accessibles à tous les Tunisiens.

Mehdi Jomaa : De quelle station-service  parlez-vous ?

Voici une autre information qui circulait contre Mehdi Jomaa. L’ancien Chef du gouvernement affirme que son domaine d’activité et l’industrie aéronautique. De ce fait, il n’a rien à voir avec les stations-services qu’il soit de Total ou autre compagnie pétrolière.  Par ailleurs, il a démenti plusieurs rumeurs à son encontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here