JCC 2019 :  » Les Epouvantails » de Nouri Bouzid en ouverture

jcc 2019 - l'économiste maghrébin

Le film « Les épouvantails » du cinéaste tunisien Nouri Bouzid assurera l’ouverture de la session 2019 des Journées cinématographiques de Carthage ( JCC 2019 ).

Les JCC 2019 se tiendront du 2 au 9 novembre. Nouri Bouzid a présenté le film en première mondiale à la Mostra de Venise 2019. Le célèbre cinéaste a remporté le Tanit d’Or des JCC à deux reprises pour « l’Homme de cendre » en 1986 et « Making off » en 2006.

Le film relate l’histoire de Zina et Djo, revenus en Tunisie, en 2013, du front syrien où ils ont été séquestrés et violés. Nadia, avocate, les accompagne dans leur longue reconstruction et demande à Driss, jeune homosexuel, d’aider Zina en espérant que leur rencontre, leur permettra d’ouvrir leurs boites noires.

Nouri Bouzid  traite du thème du terrorisme dans son film  » Making off ». Dans ce film,  le cinéaste raconte l’histoire d’un jeune indigent « Behta ». Poussé par la pauvreté, ce dernier a été confronté à faire le choix entre terrorisme ou immigration clandestine. Ce film a subi les critiques virulentes des salafistes et des intégriste tunisiens. Par ailleurs, dans son film Millefeuille, Nouri Bouzid mène une entreprise artistiques contre les projets obscurantistes, suite au sit-in de la Kasbah. Cette mobilisation contre le terrorisme date de la sortie de son premier long-métrage « L’homme de cendre », véritable croisade contre les tabous de la société tunisienne.

Accusé d’apostasie, Nouri Bouzid a été agressé par un salafiste après 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here