Jardins d’enfants : l’Etat prend en charge les frais d’inscription de 10 mille enfants

jardins - l'économiste maghrébin

L’Etat se chargera des frais d’inscription des enfants issus de familles défavorisées aux jardins d’enfants. C’est ce qu’annonce la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance. Et ce, en marge d’une conférence de presse tenue hier, 5 septembre.

Cette mesure cible les enfants dont l’âge varie entre trois et cinq ans, à raison de 25 dinars pour chaque enfant. Elle s’inscrit dans le cadre du Programme Rawdhetna fi Houmetna (Notre jardin d’enfants est dans notre quartier). Le nombre d’enfants bénéficiaires de ce programme atteindra les 10 mille au terme de 2020. Alors que leur nombre actuel s’est établi à environ 7 mille enfants au terme de l’année scolaire 2018-2019.

Dans le même contexte, elle annonce la création d’un Centre de référence de pré-scolarité. Son objectif est de promouvoir la qualité des services et de l’enseignement dans le domaine de l’éducation. Sa capacité d’accueil atteindra les 120 enfants. D’ailleurs, il est prévu d’aménager un espace réservé à l’éducation parentale et familiale. Il fera partie intégrante dudit centre. Il est à noter que le centre ouvrira ses portes au mois d’octobre prochain. Le ministère généralisera l’expérience sur l’ensemble du territoire au mois de mai 2020.

Par ailleurs, Laâbidi indique que son département se penche sur la création d’une application qui servira à fournir un travail d’évaluation des acquis cognitifs et éducationnels des enfants. Outre la mise en place d’une stratégie d’évaluation du programme de soutien aux enfants issus de familles défavorisées et aux enfants abandonnés, en étroite collaboration avec le ministère des Affaires sociales. Ainsi, il s’agit de l’égalité des chances en matière d’accès aux jardins d’enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here