9alb Tounes : « Nabil Karoui est le premier prisonnier politique après 2011 »

Nabil Karoui L'Economiste Maghrébin

Le candidat à la présidentielle Nabil Karoui est le premier prisonnier politique de la Deuxième République. C’est ce que soutient l’équipe de campagne du candidat à la présidentielle anticipée, sous les verrous.

Ainsi cette prise de position intervient suite au rejet par la Cour d’appel de Tunis de la demande de libération de Nabil Karoui.

En effet, l’équipe de Nabil Karoui avance que des médias électroniques, proches de la coalition gouvernementale Tahya Tounes/Ennahdha diffusaient l’information; et ce, bien avant la fin de l’audience. « Ce qui laisse à penser clairement que cette décision de la justice est éminemment politique. Et qu’elle est sans lien avec les lois et procédures judiciaires », précise l’équipe de Nabil Karoui.

De plus, elle soutient que ce qui arrive à son candidat n’est autre qu’un abus de pouvoir; et une instrumentalisation des institutions de l’Etat. Et ce, en vue de l’élimination des adversaires politiques au cours des élections. « Cela impactera négativement le déroulement de la présidentielle. »

Par ailleurs, l’équipe de campagne renouvelle son soutien à Nabil Karoui qui reste plus que jamais le candidat à la présidentielle de 9alb Tounes. De ce fait, elle appelle ses partisans à se voter massivement en sa faveur. Elle interpelle également le gouvernement pour assurer la sécurité physique et morale de son candidat.

Enfin, « l’équipe de campagne considère que cette décision de justice est politique. Et qu’elle connaîtra une fin politique à travers les urnes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here