Mercato : Chaouat et Srarfi dans le flou, Ali Maâloul « intransférable »

mercato Tunisie

Quelques jours nous séparent du mercato estival qui fermera ses portes le 2 septembre prochain.

Pourtant, la destination de deux internationaux tunisiens, en l’occurrence Firas Chaouat et Bassam Srarfi, demeure incertaine. En revanche, Ali Maâloul est jugé « intransférable » par son club cairote.

« Petite offre » pour Firas Chaouat

A quelques jours de la fin du mercato estival, le Club Sportif Sfaxien vient de recevoir une offre intéressante de la part du club saoudien Al Hazm qui évolue en première Ligue. Elle concerne l’attaquant international Firas Chaouat. La proposition serait de l’ordre de 1,7 millions de dollars, soit l’équivalent de 5 millions de dinars.

Encore sous contrat avec le CSS jusqu’au mois de juin 2022, Moncef Khemakhem, le président du club, soucieux de ne pas laisser filer sa pépite, n’a pas fermé totalement la porte à ce possible transfert, mais aimerait que le club saoudien présente une offre plus conséquente.

Bassam Srarfi annoncé partout et nulle part

Le cas du milieu offensif des Aigles de Carthage est plus compliqué : peu utilisé à l’OGC Nice, où il ne semble plus entrer dans les plans de Patrick Vieira, Bassem Srarfi qui bénéficie d’un bon de sortie, désire prendre le large et relancer sa carrière dans un club de préférence européen.

Il convient de rappeler que le jeune joueur de 22 ans, auteur d’une remarquable prestation lors des trois matchs amicaux face à l’Irak, la Croatie et le Burundi, avait été très peu utilisé. Le joueur malchanceux n’avait pas tapé dans l’œil du sélectionneur national Alain Giresse qui a préféré le mettre sur le banc durant les deux premières rencontres de la Tunisie en Coupe d’Afrique des Nations 2019.

D’après le site Foot Mercato, le Stade Rennais et surtout le FC Nantes sont fortement intéressés par l’international tunisien, mais n’ont fait aucune offre concrète jusqu’à présent.

Toujours selon la même source, trois autres clubs, dont les noms n’ont pas filtré, se sont positionnés pour l’avoir. Tout porte à croire qu’il s’agit du prestigieux club grec PAOK Salonique, du club portugais le Sporting Lisbonne ( l’un des trois meilleurs clubs du Portugal) et du Club turc de Sivasspor qui occupe la 12e place du classement du championnat turc.

La douce revanche de Maâloul

Si la destination future de nos deux internationaux demeure incertaine, la cote du latéral gauche international des Aigles de Carthage, Ali Maâloul semble monter en flèche : le club saoudien Ahly ayant mis sur la table environ 3 millions d’euros pour le recruter, Al Ahly du Caire a mis son veto contre cette alléchante proposition ; jugeant son joueur vedette « intransférable ».

Une belle revanche pour l’international tunisien écarté brutalement par Alain Giresse avant l’entame de la CAN 2019 car, officiellement, « il ne rentrait pas dans ses plans de jeu ».

Nous savons désormais où les prétendus « plans de jeu » du technicien français ont mené l’équipe de Tunisie. Plutôt droit dans le mur  !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here