Quelle sera la prochaine destination de l’international tunisien Naïm Sliti ?

Naïm Sliti L'Economiste Maghrébin
Naïm Sliti, 27 ans, avait exprimé son désir de changer de cap à la suite d’une saison « compliquée » avec Dijon.

L’international tunisien Naïm Sliti – qui dispose d’un bon de sortie de son club Dijon – cherche à prendre le large.

Ainsi, deux clubs turcs et un club grec courtisent déjà Naïm Sliti. Mais pour le moment, seul le club saoudien Al Ettifak formule une offre concrète.

Naïm Sliti : un dernier match avec Dijon

Encore sous contrat avec le club dijonnais jusqu’au 30 juin 2022, l’international tunisien de 27 ans exprimait son désir de changer de cap. Et ce, à la suite d’une saison « compliquée » avec Dijon.

D’ailleurs, interrogé à l’issue du barrage retour face à Lens, le milieu offensif de Dijon ne laissait pas planer de doute concernant son futur. « C’était sûrement mon dernier match avec Dijon. Je n’ai pas encore d’offres mais c’est en pourparlers. J’espère que je vais partir… »

En effet, après deux saisons sous le maillot dijonnais, le joueur né à Marseille cherche désormais une nouvelle destination pour passer un cap dans sa carrière. Pourtant, il n’a point démérité à Dijon avec 42 matchs, 10 buts et 10 passes décisives. Ce qui permet à son équipe de sauver sa place en Ligue 1 durant les barrages.

Une offre saoudienne de 4 850 000 euros

Et cela tombe bien : pendant qu’il disputait la CAN 2019 en Egypte avec la sélection nationale, le club Al Ettifak FC basé à Dammam au nord de l’Arabie Saoudite, a souhaité recruter l’international tunisien. Il formulait même une offre de 2,8 millions d’euros. Cependant, la direction dijonnaise juge la proposition insuffisante.

Pour rappel, le club bourguignon réclame au moins cinq millions d’euros pour sa pépite dont le contrat se termine en juin 2022.

Mais le club saoudien- qui a déjà recruté l’international tunisien Oussama Haddadi, ancien sociétaire de Dijon et l’international centrafricain Cédric Yambéré – a revu son offre à la hausse en mettant sur la table 4 850 000 euros.

Les Turcs et les Grecs entrent dans la course

Reste à savoir si le joueur- qui dispose d’un bon de sortie pour quitter la formation de Dijon- serait intéressé par une aventure dans un pays du Golfe où le niveau de compétition est assez modeste. D’autant plus que deux équipes turques sont entrées en lice : il s’agit de Galatasaray et d’Istanbul Basaksehir. Le 3ème larron est le PAOK Salonique, champion de Grèce en titre, et surtout qualifié pour le troisième tour qualificatif de la Ligue des champions.

Selon une information révélée par les médias turcs, le milieu de terrain offensif fait l’objet d’un intérêt réel du récent champion de Turquie. Mais le club d’Istanbul attend d’être fixé sur le futur de Younès Belhanda, l’international marocain (sous contrat jusqu’en 2021), avant de se pencher sur le dossier de son possible successeur.

Un joueur clé de la sélection nationale

Doté d’une excellente technique, créatif et opportuniste à souhait devant le camp adverse, l’international tunisien fait désormais partie des hommes de base des Aigles de Carthage.

A rappeler qu’en sélection nationale, il inscrivit sept buts lors de matchs officiels, dont deux lors de la CAN 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here