Coup d’envoi de la deuxième édition de Tunisia Smart Cities

Tunisian Smart Cities - l'économiste maghrébin
Photo de groupe de la Caravane Tunisian Smart Cities

La caravane nationale des villes intelligentes et durables Tunisia Smart Cities reprend la route pour une deuxième tournée.

Lors de cette tournée, Tunisia Smart Cities a traversé en 9 jours (du 27 juin au 5 juillet 2019), 15 villes.  La deuxième édition se déroule après la réussite incontestable de la première tournée qui s’est déroulée du 24 avril au 1er mai 2019.En effet, le coup d’envoi a été donné officiellement jeudi 27 juin 2019 au Club nautique Les Berges du Lac. Un départ symbolique depuis le premier périmètre Smart City en Tunisie conçu par la SPLT (Société de promotion du lac de Tunis).

Par ailleurs, la première agence de gestion de services urbains devra être créée d’ici début 2020 par les communes concernées par le périmètre d’intervention de la SPLT, en l’occurrence Le Kram, La Goulette et Tunis. Elle sera chargée de la gestion de la partie smart d’un projet pilote qui commence à Tunis, plus précisément aux Berges du Lac, pour s’étendre plus tard aux communes  de La Goulette et Le Kram.

Tunisia Smart Cities : des projets qui tiennent compte des spécificités de chaque ville

La ville de Béja  est la première étape de la caravane.  Elle bénéficiera d’une vision future de  la ville intelligente. En effet, une équipe de jeunes architectes et étudiants en architecture a développé cette vision . La vision prévoit l’aménagement d’une gare multimodale à l’entrée de la ville qui devrait avant tout garantir une meilleure qualité de service lors des déplacement des voyageurs et l’aménagement d’une voie verte sur l’ancienne voie ferrée qui devrait surtout ravir les amoureux des déplacements doux, dans un environnement convivial. Le projet Béja 2050 devrait toucher, notamment, les secteurs de l’agriculture, l’industrie et les services.

Les étudiants ont présenté  le projet de Siliana, la ville de demain. Ce projet  devrait toucher trois secteurs, à savoir l’agriculture, l’industrie et les services publics. Il s’agit du concept de  »la municipalité productrice » dont l’objectif est de  maîtriser l’évolution de son territoire. Pour ce faire, toute municipalité doit développer un master plan programmatique à l’horizon 2050. Les représentants de DraxlMaier Group affirment leur disposition à accompagner et soutenir les projets en question.

 à Kasserine  la création d’une zone franche, le réaménagement des chemins de fer pour la liaison avec l’Algérie et la valorisation des sites historiques figurent en tête de liste des projets prioritaires de Kasserine, ville intelligente.

Sidi Bouzid est la quatrième ville sur la liste de la caravane nationale Tunisia Smart Cities. Le projet « Sidi Bouzid zéro carbone 2050 » est l’un des volets évoqués lors de la rencontre qui a eu lieu le 29 juin 2019 à l’ISET Sidi Bouzid.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here