Tunis – Provence-Alpes-Côte d’Azur : 5 projets pour un avenir en commun

Région Provence-Alpe-Cote d’Azur - l'économiste maghrébin

Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est actuellement en visite officielle à Tunis. Objet de la visite :  le renforcement des relations entre le gouvernorat de Tunis et Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA).

Dans le cadre de cette visite, du 14 au 16 juillet, Renaud Muselier s’est rendu au Musée du Bardo pour se recueillir sur le mémorial des victimes du double attentat terroriste survenu 18 mars 2015. Et y déposer une gerbe de fleurs. Évoquant cet épisode, l’intervenant, dans le cadre d’un point de presse, a affirmé que la Tunisie et la France ont subi de plein fouet le terrorisme.  Par ailleurs, il a affirmé le soutien de la France à la Tunisie.

En effet,  la Tunisie et la France ont plusieurs enjeux en commun : le défi du terrorisme, du réchauffement climatique, l’avenir économique et social. Pour cette raison, il souligne l’importance de bâtir des ponts entre les deux rives.  Évoquant la relation entre les régions, l’intervenant a fait savoir que les peuples méditerranéens savent que leurs destins sont intimement liés. «  Les régions comme les gouvernorats se trouvent à un niveau plus proche des peuples. Elles sont capables de mener une diplomatie complémentaires à celle des Etats. Jamais parallèle », lance-t-il.

Le président de la Région PACA a affirmé l’existence de cinq projets qui unissent les deux rives. A savoir,  l’électrification à quai des navires sur les ports de Tunis et Marseille.  Pour lui, afin d’obtenir de vrais résultats à Marseille, il faut que les navires de la Compagnie tunisienne de navigation (CTN)  puissent aussi se brancher à Tunis. «  Nous allons donc contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air à Marseille en rencontrant le directeur général du Grand port maritime de Marseille, Hervé Martel. Et les décideurs du port de La Goulette à Tunis pour faire avancer le dossier »

Au niveau de l’enseignement universitaire, il est question d’étudier l’avancement des partenariats entre les universités française et tunisienne. Dans ce contexte, Renaud Muselier est revenu sur l’Université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM). D’ailleurs, il a rappelé que le président de l’Université d’Aix-Marseille, Yvon Berland, était parmi les premiers contre la décision de l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants étrangers.

Sur un autre volet, la mise en place d’une stratégie commune de lutte contre les incendies sera au centre des débats avec l’autorité de tutelle.  La mise en place de partenariats sur le sujet de l’accès à la culture et la protection de la biodiversité méditerranéenne sont entre autres les sujets de cette visite officielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here