Tunisie – GIZ : validation de sept projets sociaux au nord-ouest

projet sociaux - l'économiste maghrebin
Coopération GIZ/Ministère de l'Industrie et des PME

Le Nord-Ouest bénéficiera des impacts positifs de sept  projets. Validés par l’agence de coopération allemande  (GIZ), les quatre projets ciblent trois  principaux secteurs, à savoir l’éducation, l’agriculture et la santé.  Zoom sur ces projets.

En effet, ces projets sociaux  portent sur l’amélioration de la qualité de la vie de groupes vulnérables. Les autorités régionales, en collaboration avec les groupes concernés, ont identifié les secteurs visés dans les gouvernorats du nord-ouest.  De ce fait, la GIZ a validé les projets, hier, 12 juillet.

Il s’agit de sept projets sociaux  spécifiques. L’Initiative pour le Développement Régional (IDR)mettra en oeuvre ces projets.  L’Initiative est mise en œuvre conjointement avec le Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale et la  (GIZ).

Les groupes vulnérables en question  sont la jeunesse, les femmes rurales et les personnes âgées. Ainsi, chaque groupe a bénéficié d’un projet qui prend en considération ses besoins principaux.

Les idéateurs du projet prendront  soin  d’équiper la maison des jeunes et la maison de la culture de la région d’instruments de musique.  Faut-il encore rappeler que  le pourcentage des jeunes dans cette région est de l’ordre de 40%.   Par ailleurs, afin améliorer le revenu des femmes rurales dans la localité de Beni Melek, la GIZ a mis en place un système de collecte du lait. De plus, la GIZ a fournira  un véhicule médicalisé pour assurer le transport et l’assistance médicale des personnes âgées de Nefza.

Des projets sociaux pour une meilleure inclusion

Etant donné que le centre pour enfants et jeunes à besoins spécifiques de Fernana est dans un état vétuste et n’est pas capable d’assurer des activités de qualité,  la GIZ prévoit  de construire un nouveau  centre et l’acquisition d’équipements permettra aux enfants de suivre des activités culturelles, sportives et d’apprentissage favorisant leur épanouissement et leur développement personnel. Egalement, la GIZ prévoit de  construire un centre pour enfants et jeunes à besoins spécifiques à Fernana.  Pour rappel, Fernana a son propre centre, mais il n’est plus en mesure d’assurer des services de qualité.

Dans le gouvernorat du Kef, deux projets cibleront les femmes rurales et des enfants autistes. Au bénéfice de ces derniers, l’extension et l’équipement d’un jardin d’enfants innovateur et inclusif permettra une meilleure inclusion sociétale et scolaire des enfants autistes de la région. Ce sera d’ailleurs le premier établissement de ce type dans toute la région du Nord-Ouest. A Touiref, un centre d’artisanat, offrira aux femmes rurales des formations professionnelles et créera des emplois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here