Sommet UA : lancement « historique » de la ‘ZLEC’ zone de libre-échange africaine

 

Le ministre des Affaires étrangères, Khemais Jhinaoui, a présidé la délégation tunisienne participant aux travaux du douzième Sommet extraordinaire de l’Union africaine, qui s’est tenu à Niamey, au Nigeria, le 7 juillet 2019.

zlec-TunisieCe sommet était l’occasion de célébrer le lancement officiel de la zone africaine de libre échange (ZLEC) qui a eu lieu le 30 mai 2019.

Il convient de mentionner que la Tunisie a signé l’accord le 21 mars 2018 à Kigali et entamé son processus de ratification pour intensifier sa coopération économique avec les autres pays africains. Ces derniers, soutiennent l’adhésion de la Tunisie  à la région du COMESA. Par ailleurs, la Tunisie détient un statut d’observateur auprès de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

A l’occasion de ce sommet, le ministre a souligné l’importance de cet événement historique car la zone de libre-échange africaine est un mécanisme nécessaire à la réalisation de l’intégration africaine. La Tunisie est déterminée à contribuer efficacement aux efforts continentaux . En effet, l’Institut africain de la statistique a son siège en Tunisie depuis janvier 2018.

La ZLEC , la plus grande zone de libre échange au Monde

La Zlec (Zone de libre-échange continentale) a été ratifiée par 22 États sur 52 signataires, le seuil minimal requis pour son démarrage. Ainsi, le but est d’organiser une vaste Union africaine avec un volet économique, allant du Caire à Johannesburg et de Dakar à Djibouti.

En effet, elle couvrirait le commerce des marchandises, le commerce des services, l’investissement, les droits de propriété intellectuelle et la politique de la concurrence.

Enfin, la plus grande zone de libre-échange d’Afrique deviendrait la plus grande zone de libre-échange du monde avec 1,2 milliard d’habitants et un volume d’échanges supérieur à 3 000 milliards de dollars. Il stimulera également les échanges commerciaux entre pays africains de 16% à 33%.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here