La 43ème  session du Comité du patrimoine mondial se déroule à Bakou , la capitale de la République d’Azerbaïdjan du 30 juin au 10 juillet 2019.

Lors de cette session, l’UNESCO a salué les efforts consentis par la Tunisie qui continue   d’honorer ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale afin de préserver l’universalité de Carthage, patrimoine de l’humanité .

Tous les départements de l’État ont conjugué leurs efforts pour sauvegarder le Cirque de Carthage

En effet, fin juin une campagne de nettoyage a été lancée dans la zone du cirque romain de Carthage, avec la mobilisation de l’INP (Institut national du patrimoine), de l’AMVPPC (Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle), de l’ANGED (Agence nationale de gestion des déchets), de l’ONAS (Office national de l’assainissement), du ministère de l’Équipement, des  communes de Carthage, de la Marsa, du Bardo, de Tunis et de Sijoumi.

cirque de carthage-unescoVoici un extrait de la décision 43 COM 7B.55 adoptée par le Comité du patrimoine mondial :
-« Accueille favorablement l’information fournie par l’Etat partie et le félicite pour les efforts fournis jusqu’ici par les autorités tant nationales que régionales et locales pour faire face aux difficultés et en vue d’une meilleure protection et mise en valeur du bien. »

– Souligne avec satisfaction le prompt accueil et le bon déroulement de la mission conjointe de conseil Centre du patrimoine mondial-ICOMOS organisée à la demande du Centre du patrimoine mondial et qui s’est déroulée du 23 au 25 avril 2019 et dont les travaux ont été hautement facilités par toutes les parties tunisiennes concernées. »

Enfin, l’UNESCO demande à l’État Tunisien un rapport  complet et actualisé sur l’état de conservation du bien. Tout en lui fixant l’ultimatum d’envoyer le rapport avant le 1er février 2020.

« 10- Demande enfin à l’Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le premier février 2020, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 44e session en 2020. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here