Yassine Brahim: « Je ne compte pas me présenter à la présidentielle »

Yassine Brahim
Yassine Brahim souligne qu'il n'a pas l'intention de se présenter à la présidentielle

Yassine Brahim, président du parti Afek Tounes, revient sur le paysage politique, lors d’un meeting national qui s’est tenu hier au palais des congrès devant une grande foule d’Afekistes.

Il souligne dans ce contexte:  » Il est important de faire échec au système mis en place pour gouverner le pays. Cela ne peut se réaliser qu’ avec la sagesse des citoyens lors du vote et non avec les slogans qui n’amèneront à rien ».

Quant à son éventuelle candidature à la présidentielle, Yassine Brahim précise:  « Je ne suis candidat à aucun scrutin. Tout comme je n’ai pas l’intention de me présenter à la présidentielle. »

Yassine Brahim: « L’Histoire ne pardonne pas aux partis « 

Yassine Brahim affirme que sa mission est de réunir des personnes crédibles et patriotes et de les introduire dans la politique et la vie publique. Il a souligné que l’Histoire ne pardonne pas aux partis qui ont échoué dans la lutte contre le chômage et la pauvreté.

De ce fait, il a dénoncé la dégradation de la situation notamment la hausse du taux d’endettement qui impactera l’avenir des générations futures.  

Yassine Brahim: «  Servir les citoyens« 

Selon lui, la situation actuelle a montré que les politiciens courent après les postes sans qu’ils pensent réellement aux problèmes que rencontrent les Tunisiens dans leur quotidien. Il ajoute que le vrai combat est celui de servir les citoyens et non de se servir.

Par ailleurs, Walid Sfar, vice-président du parti, revient sur le programme du parti. Il met l’accent sur la révision totale du système de l’éducation et de l’enseignement supérieur, en misant sur les compétences et l’intelligence des étudiants.

Il conclut que les solutions existent. En somme, lutter contre la pauvreté,  tout en garantissant un revenu minimum aux familles nécessiteuses. Mais par-dessus tout, il suggère que pour renforcer l’esprit entrepreneurial, il serait important de lever les  contraintes fiscales, administratives et bancaires auxquelles sont soumises les PME. Telles sont les principales recommandations d’Afek Tounes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here