CAN 2019 – Tunisie-Angola : les choses sérieuses commenceront ce soir

CAN 2019 Tunisie Angola

Les Aigles de Carthage entameront ce soir leur aventure africaine avec pour objectif de battre l’Angola pour se faciliter la mission au premier tour.

La Tunisie entrera en lice, ce lundi à 18h au stade de Suez, avec l’Angola comme pour premier adversaire. Et ce pour le compte de la première journée du groupe E de la CAN 2019.

La Confédération africaine de football (CAF) a désigné l’arbitre international éthiopien Bamlak Tessema pour siffler cette rencontre. Il sera assisté par son compatriote Samuel Otongo et  le Soudanais Ahmed Ali Al Walid. Le 4e arbitre sera le kenyan Waweru Kamaku.

CAN 2019 : en finir avec la « malédiction » des ¼ de finale

Occupant la 25e place au dernier classement FIFA, leader sur le plan arabe, 2ème en Afrique juste derrière le Sénégal, les Aigles de Carthage ont réalisé un parcours sans faute lors des derniers matchs de préparation à la CAN 2019. Ils ont successivement battu en amical l’Algérie (1-0), l’Irak (2-0), la Croatie (2-1) et enfin le Burundi (2-1).

Avec Alain Giresse à sa tête, l’équipe de Tunisie compte prendre sa revanche après sa honteuse élimination  dès le premier tour de la CAN en 2018. Elle souhaite surtout surmonter la « malédiction » des quarts de finale qui la poursuit depuis 2004.

Huis-clos

Pour bien préparer son prochain match, silence radio à trois jours de la rencontre avec l’Angola. Les Aigles de Carthage se sont coupés du monde, mercredi, lors de la première séance d’entraînement qui s’est déroulée à huis-clos à Aïn Soukhna, une discrète petite ville ; avec un déploiement impressionnant des forces de l’ordre.

Même les journalistes tunisiens qui se sont déplacés pour assurer la couverture de la séance d’entraînement sont rentrés bredouille. Silence on tourne…

Giresse : « la chaleur ? Un faux prétexte »

Dans un autre volet, le sélectionneur national de l’équipe de Tunisie a tenu, hier dimanche, une conférence de presse au stade de Suez en compagnie du joueur Wajdi Kechrida, au cours de laquelle il a assuré que son objectif est de battre l’Angola demain pour « faciliter la mission au premier tour ».

Concernant la canicule qui sévit en Egypte, notamment les mois de juin et de juillet, le technicien français a estimé que : « ce n’est pas un prétexte pour ne pas donner la meilleure performance possible. La chaleur est un faux prétexte ».

En réponse à une question d’un journaliste égyptien sur l’exclusion de Ali Maaloul de la liste finale des 23 joueurs, Alain Giresse a précisé « Le sociétaire d’Al Ahly n’a pas été retenu pour des raisons techniques. Il n’a pas été écarté, ce terme n’est pas le bon ».

Concernant la tactique à adopter pour le match de demain, le coach de l’équipe nationale a dévoilé que notre adversaire compte sur la technique et la vitesse de ses joueurs « Les qualités et les défauts de cette sélection ont été étudiés minutieusement dans le but d’opter pour la bonne tactique », a-t-il précisé.

Rappelons pour conclure que 15.800 des billets se sont déjà écoulés et que la rencontre se jouerait probablement à guichets fermés. Sachant que le stade de Suez a une capacité d’accueil de 20 mille places.

Alors bon vent les enfants. Nous sommes de tout cœur avec vous. Procurez-nous du plaisir et de la joie, nous en avons désespéramment besoin !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here