Slim Feriani : nécessité de soutenir et financer les PME

Slim Feriani - l'économiste maghrebin
Slim Feriani, ministre de l'Industrie et des PME

Le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani, a souligné la nécessité de soutenir et financer les petites et moyennes entreprises (PME). Et ce, lors du 2ème panel des Assises de la Bourse de Tunis, intitulé « Financement des PME et attractivité du marché des capitaux ».

Dans ce cadre, Slim Feriani a affirmé que son département a conclu, le 26 juin 2018, une convention de partenariat avec la Bourse de Tunis. Cette convention porte sur la création d’un fonds d’appui et de restructuration financière des PME. S’ajoute à cela le lancement du programme Investia PME.

La convention vise, selon ses dires, à promouvoir et à faciliter l’accès des PME au financement direct. Et ce, à travers le marché financier, afin d’améliorer leur compétitivité et assurer leur pérennité.

Les deux parties ont fixé les principaux axes de coopération. Ces axes portent notamment sur les actions d’appui et d’accompagnement à apporter aux PME ayant un potentiel important de croissance et de création d’emplois. Le but est de leur permettre de renforcer leurs fonds propres en particulier. Ainsi que de bénéficier des avantages du recours au marché en général.

La convention porte également sur un échange d’informations. Cet échange favorise la mise en place de bases de données communes. L’objectif est d’identifier les candidats éligibles au financement par le marché.

A fin mai 2019, 42 PME bénéficient du fonds d’appui et de restructuration financière

A l’issue de cette convention, M. Feriani a indiqué que 243 PME y ont participé. Jusqu’au mois de mai, 42 dossiers parmi ces PME ont été approuvés. Sachant que, sur trois ans, 600 PME bénéficieront de ce fonds.

Le ministre a souligné que 400 millions de dinars ont été alloués à cette ligne de financement. Objectif : soutenir les PME ayant des difficultés de restructuration ou à la recherche de sources de financement.

Quant au programme Investia PME, le ministre a précisé qu’il s’agit d’un programme chapeauté par la Bourse de Tunis, exécuté par la BAD et financé par l’Agence de coopération internationale britannique. Et ce, avec une aide de 2,65 millions de pounds, soit l’équivalent d’environ 10 MDT. Cette aide est destinée à l’accompagnement de 120 PME tunisiennes au niveau de la levée de fonds via la Bourse, soit en étant cotée, soit à travers des Sicars.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here