PPDU: « Hamma Hammami ne représente pas la gauche »

PPDU
PPDU dresse un état des lieux de la gauche

Le parti PPDU revient sur le bilan de la gauche à quelques mois des élections législatives et présidentielle. 

Depuis quelque temps, la gauche est divisée. Selon le communiqué de Watad, Hamma Hamami a affiché sa rupture avec le parti ainsi que son désaccord avec les députés démissionnaires.

Le même communiqué souligne que : « Hamma Hammami se trouve dans l’incapacité juridique de représenter le Front populaire. Hamma Hammami ne représente pas la gauche ». 

Par ailleurs, le secrétaire général du Watad, Zied Lakhdhar, a souligné lors d’une réunion que le Watad et la ligue de gauche des ouvriers prendront part aux élections législatives dans le cadre d’une coalition sous le nom de Front populaire.

Il précise dans ce contexte: « Nous avons déjà déposé une demande auprès de l’Isie. Il est impossible de travailler avec des parties qui nous discréditent ». 

En outre, il met l’accent sur l’attitude de Hamma Hammami qui veut en imposer à toutes le composantes de la gauche. Il précise dans ce contexte: « Il est en train de commettre l’irréparable en s’opposant à toute personne n’ayant pas le même avis. A mon sens, celui qui est à blâmer et le responsable de cette crise, c’est bien lui. »

Il est à noter que le conseil des secrétaires généraux du Front populaire a accusé dans un communiqué le Parti des patriotes démocrates unifié (Al Watad) d’être à l’origine de la dissolution du bloc parlementaire du FP. 

Rappelons que neuf députés ont démissionné. Il s’agit d’Ahmed Seddik, Zied Lakhdar, Amine Aloui, Haykel Ben Belgacem, Nizar Amami, Fathi Chamkhi, Abdelmoumen Belanes, Chafik Ayadi et Mourad Hemaidi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here