Tunisair : annulation de 10% des vols par mois à partir du 1er juin

tunisair_elyes_mnakbi_vols
Elyes Mnakbi, PDG de Tunisair

La compagnie aérienne nationale Tunisair décide de supprimer 200 vols prévus entre le 1er juin et le 15 septembre 2019. Soit 10% de ses vols par mois.

Le communiqué rendu public précise que l’objectif de Tunisair est d’améliorer ses services et éviter tout retard et perturbations des vols durant la période estivale.

Ainsi, les lignes aériennes Sfax-Paris, Tozeur-Paris et Tozeur-Lyon resteront en fonction durant tout l’été, assure la compagnie nationale.

Par ailleurs, Tunisair informe de la mise en exploitation de 25 avions, dont un avion destiné au transport des pèlerins vers les lieux saints. Un autre avion sera utilisé en périodes de pic.

A cet égard, le PDG de Tunisair, Elyes Mnakbi, déclarait ce matin sur les ondes radiophoniques, que la décision de diminuer les vols durant la période estivale n’affectera pas les déplacements de la diaspora.

En effet, ajoute M. Elyes Mnakbi, des avions seront loués pour assurer le retour dans de bonnes conditions des Tunisiens résidents à l’étranger.

« En éliminant les vols parasites, nous ne manquerons pas de réaliser des gains», a-t-il ajouté.  Il précise : «Les vols effectués en Afrique ne rapportent pas de gains et ne couvrent pas leurs coûts. Nous enregistrons une perte de 100 milliards. Sans ces vols nous réaliserons 500 milliards de gains».

En effet, M. Mnakbi a affirmé que « la moyenne d’âge de nos avions est de 18 à 20 ans alors qu’elle devrait être de 6 à 8 ans. L’Etat tunisien est incapable d’assurer l’achat des pièces de rechange de la flotte de Tunisair », a-t-il estimé.

Et de souligner « Tunisiair n’a plus de crédibilité auprès des fournisseurs en pièces de rechange. Et ce, à cause du retard de paiement ».

Ramadan 2019: record de ponctualité battu

En ce qui concerne la ponctualité, le PDG a affirmé que Tunisair a battu un record de ponctualité et de régularité des vols pendant le mois de Ramadan 2019. Tout en atteignant un taux de 85%. «Même les grandes compagnies aériennes ne réalisent pas ce taux », a-t-il estimé.

Et de rappeler qu’un record a été battu en 2018 avec 3.9 millions de passagers transportés et un chiffre d’affaires de 1500 milliards.

Au final, Elyes Mnakbi a annoncé : « Nous sommes sérieusement en train de considérer de programmer un vol Sfax-Istanbul. Nous allons toutefois essayer d’éviter les 70% de retards de nos vols durant tout l’été. Notant que la compagnie perd des millions de dinars à cause des retards de ses vols ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here