Azza Besbes (Escrime) : mon objectif ? Le podium aux J-O de Tokyo 2020

Tokyo 2020 Azza Besbès L'Economiste Maghrébin

L’escrimeuse Azza Besbes, vice-championne du monde (Sabre féminin seniors) se prépare à participer à plusieurs tournois internationaux. Avec pour objectif le podium aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Dans le cadre de ses préparatifs pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020, l’escrimeuse tunisienne Azza Besbes se prépare à participer à plusieurs tournois internationaux dans sa spécialité (Sabre féminin seniors). il s’agit du Grand Prix de Moscou prévu les 25 et 26 mai, du  Championnat d’Afrique du 24 au 28 juin à Bamako et du Championnat du monde qui aura lieu du 15 au 23 juillet à Budapest.

Le gotha des sabreuses internationales à Tunis

Azza Besbes a entre-temps pris part à la troisième édition de la Coupe du monde de sabre (dames) organisée par la Fédération tunisienne d’escrime les 10, 11 et 12 mai au Complexe sportif d’El Menzah avec la participation de 183 sabreuses venant de 37 pays.

Notons que le tournoi de Tunis est la première compétition qualificative pour les Jeux olympiques Tokyo 2020.

Ainsi, les 16 meilleures sabreuses au monde étaient au rendez-vous  à l’instar des  cinq meilleures escrimeuses du monde, à savoir la Russe Velikaya Svetlana, la Française Berder Cecilia, la Coréenne Kim Jiyeon, la Russe Pozdiakova Sofia et l’Ukrainienne Kharlan Olga, détentrice du titre de la dernière édition.

La mal-aimée ?

Rappelons que Azza Besbes, sa sœur Sarra Besbes et Inès Boubakri sont les plus grandes escrimeuses tunisiennes de ces dernières années.

Multi-médaillée, Azza Besbes a remporté la Médaille d’argent au sabre féminin senior individuel aux derniers championnats du monde 2017 à Leipzig.

Mais, endettée et oubliée par les autorités tunisiennes et en dépit d’un palmarès impressionnant,  elle avait déjà annoncé en 2018 de tout arrêter car elle se sentait délaissée par la Fédération tunisienne de l’Escrime ainsi que par son ministère de tutelle :« Je suis vice-championne du monde et je me retrouve aujourd’hui endettée jusqu’au cou. À chaque fin de moi, je me demande comment je vais payer mon loyer, mon staff, mes dépenses quotidiennes. Ne sommes-nous pas des êtres humains? », s’était-elle écriée sur les ondes de Mosaïque FM.

« Je n’aurais jamais pensé qu’en tant que vice-championne du monde j’allais vivre ce que j’ai vécu. J’ai fait des sacrifices, j’ai donné de mon temps, de ma force, de ma santé et de mon argent pour finalement être traitée de cette façon », avait-elle déploré.

Notre championne sera-telle entendue cette fois ? En tout cas, elle a été reçue lundi dernier  par le secrétaire d’Etat aux Sports, Ahmed Gaâloul, pour l’examen de son programme de préparation.

Souhaitons que le ministère de tutelle la mette à l’abri des soucis matériels pour qu’elle puisse aborder ses préparatifs pour les prochaines échéances dans la sérénité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here