Prix Fatima Fihria : hommage posthume au leader Habib Bourguiba

Prix Fatima Fihria l-economiste-maghrebin

Lors de la troisième édition du « Prix Fatima Fihria », organisée par le ministère de la Femme en partenariat avec l’Université Centrale et l’Association Med 21, le prix de l’hommage posthume est décerné à feu Habib Bourguiba. 

Ainsi, la lauréate tunisienne du Prix Fatima Fihria est Fatma Jallouli Ben Becher. Elle est sociologue, conseillère à la mairie de Tunis durant plusieurs années et l’un des membres fondateurs du festival de la Médina. Elle est aussi présidente fondatrice de l’Association Echanges Culturels Méditerranée. Cette association oeuvre à promouvoir les arts et la culture tunisienne dans toute la Méditerranée.

Puis, dans la catégorie des Tunisiennes à l’étranger, l’artiste tunisienne Hend Sabri remporte le Prix. Elle s’engage essentiellement dans le programme alimentaire mondial des Nations Unies.

Prix Fatima Fihria Hend Sabri

Par ailleurs, la marocaine Aïcha Ech-Chenna remporte le Prix Fatima Fihria. Et ce, pour la rive sud de la Méditerranée. Mme. Ech-Chenna est militante des droits humains et de la femme marocaine.

En outre, pour la rive nord de la Méditerranée, la française Elizabeth Guigou remporte le même prix. Elle est haut-fonctionnaire et femme politique. Elle est membre du parti socialiste français et ancienne Garde des Sceaux. Elle est aussi présidente de la Fondation euro-méditerranéenne pour le dialogue entre les cultures.

Prix Fatima Fihria : hommage aux femmes des deux rives

A cette occasion, Naziha Laabidi, ministre de la Femme souligne que : « Le prix Fatima Fihria pour l’accès des femmes à la formation et aux responsabilités professionnelles en Méditerranée rend hommage aux femmes des deux rives de la Méditerranée. Ces dernières se distinguent dans les domaines de la formation, de la recherche et de la créativité. Des femmes savantes ou occupant d’importantes responsabilités dans la société. Et elles ont milité pour la promotion de la formation des femmes et leur droit d’occuper des postes de responsabilités. »

Et d’ajouter : « Ce prix représente un témoignage des réalisations civiques de Fatima Fehria, d’origine Kairouannaise. Cette femme qui consacra toute sa fortune à la construction de la première université au monde, après l’Université Zitouna, La mosquée el Qaraouiyyîn en 859 A.J.C. Elle la consacra aussi à toutes les femmes qui ont marqué l’histoire de la Tunisie. »

A noter qu’une salle à l’université de Kairouan a été baptisée Fatima Fihria. Et ce, le lendemain de la cérémonie de remise des prix.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here