Consommation : l’ODC ne cache pas son inquiétude face à la flambée des prix

prix

La maîtrise par l’Etat des circuits de distribution n’est pas pour bientôt. Telle est l’affirmation du président de l’Organisation de défense du consommateur (ODC), Slim Saadallah, dans une déclaration accordée à leconomistemaghrebin.com.

Le président de l’ODC fait savoir, par ailleurs, que la maîtrise des circuits de distribution demeure tributaire d’une réforme globale de toute la chaîne de valeur de l’agriculture tunisienne. « Tout le reste n’est que solution provisoire », estime-t-il.

Notre interlocuteur ne cache pas l’inquiétude de l’organisation face à la flambée des prix, à l’approche du mois de Ramadan. Les produits concernés par la hausse des prix et par la pénurie sont, entre autres, les œufs, le lait, l’huile, les viandes rouges, les pommes de terre et les bananes.

Slim Saadallah a affirmé que le mois de Ramadan connaîtra plusieurs campagnes de contrôle. Les équipes du ministère du Commerce contrôleront les prix des produits alimentaires pendant les premiers dix jours de Ramadan. Puis, elles contrôleront par la suite, pendant les dix jours d’après les prix des restaurants et des cafés. Les derniers dix jours de Ramadan seront réservés au contrôle des prix des pâtisseries de l’Aïd.

Pour rappel, suite à son entretien avec le Chef du gouvernement, hier 15 avril, Slim Saadallah a précisé que le Chef du gouvernement lui a confirmé que toutes les mesures ont été prises pour lutter contre la flambée des prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here